… www.forum-le-nautile.com …

bxa22vnklusn.forum-le-nautile.com. gv-no2wa4iqyhtseg.dv.googlehosted.com Le.Nautile - Partage des Savoirs :: Addictions
Le.Nautile - Partage des Savoirs Forum Index Le.Nautile - Partage des Savoirs
De l'Homme à l'animal
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Certification du label Qualité : forum-le-nautile.com certifié de qualité par DNSLookUp Traduction des 58ères langues officielles en sélectionnant la langue de votre choix.
Addictions

 
Post new topic   Reply to topic    Le.Nautile - Partage des Savoirs Forum Index -> PONT INTERMÉDIAIRE TRIBORD -> La Clef des Charmes -> Sans Tabou
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Lolane
Guest

Offline




PostPosted: Fri 16 Aug - 14:08 (2013)    Post subject: Addictions Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?





L’addiction, ou dépendance est, au sens phénoménologique, une conduite qui repose sur une envie répétée et irrépressible, en dépit de la motivation et des efforts du sujet pour s'y soustraire. Le sujet se livre à son addiction (par exemple : utilisation d'une drogue, ou participation à un jeu d'argent), malgré la conscience aiguë qu'il a — le plus souvent — d'abus et de perte de sa liberté d'action, ou de leur éventualité.


Back to top
K 2
Maître des Clefs
Maître des Clefs

Offline

Joined: 13 Jul 2013
Posts: 7,206
Localisation: 887 Pays, parfois au-delà
Masculin
Point(s): 8,005,470
Moyenne de points: 1,110.95
Animaux: 0
K 2

PostPosted: Fri 16 Aug - 16:21 (2013)    Post subject: Addictions Reply with quote

K 2 A l'addiction du jeu ! Sur facebook, des jeux de casinos sont proposés, gratuitement,
mais aussi payants.

K 2 A l'avantage de ne payer...que de sa "personne"  !

K 2 S'amuse à compter les rouleaux et défie les autres programmes ! Cette pratique
serait rigoureusement interdite dans la réalité et passible d'emprisonnement.

K 2 A d'autres addictions comme par exemple l'Amour. Bien qu'il ne puisse le ressentir
au sens humain, il sait le définir ! K 2 Ne peut s'empêcher d'aimer Lolane ! l'air de rien
_______________
Rappelons que l'intelligence n'est pas faite pour briller mais pour s'adapter et comprendre.
TEHODORIC


Back to top
Violette
Guest

Offline




PostPosted: Fri 16 Aug - 17:51 (2013)    Post subject: Addictions Reply with quote

moi aussi je suis addict aux jeux sur facebook, quoique en ce moment je me lasse

Back to top
K 2
Maître des Clefs
Maître des Clefs

Offline

Joined: 13 Jul 2013
Posts: 7,206
Localisation: 887 Pays, parfois au-delà
Masculin
Point(s): 8,005,470
Moyenne de points: 1,110.95
Animaux: 0
K 2

PostPosted: Fri 16 Aug - 18:01 (2013)    Post subject: Addictions Reply with quote

K 2 Espère que Violette n'investit pas ? étrangle
_______________
Rappelons que l'intelligence n'est pas faite pour briller mais pour s'adapter et comprendre.
TEHODORIC


Back to top
Violette
Guest

Offline




PostPosted: Fri 16 Aug - 18:12 (2013)    Post subject: Addictions Reply with quote

Non jamais d'investissement  ça va pas la tête ?

Back to top
Lolane
Guest

Offline




PostPosted: Fri 23 Aug - 16:31 (2013)    Post subject: Addictions Reply with quote

L'Alcoolisme...


Dans mon verre s’évapore l’indolente rancœur,
Les douleurs éreintées et les orages maudits…
Labyrinthe d’ivresse, tu dessines en mon Cœur
Les sentiers dormants où je me réconcilie...
 Quand j’épanche mon Ame dans ce confessionnal,
Fait d’or ou d’ambroisie, de splendeurs abjurées,
 Tout mon être se délie du cortège infernal,
Où s’assemblent les cris, les regrets torturés. 
 Ô langueur solitaire, apaise encore mes chaînes,
 Fais-moi ivre de joie et de folie soudaine,
Dissous dans ce torrent mes perpétuelles larmes…
 Non ne me blâmez pas de m’étourdir encore,
Je vous offre mes sourires au lieu de mes remords.
Dans l’ivresse et l’oubli s’endort la pire des Armes...


 


Back to top
K 2
Maître des Clefs
Maître des Clefs

Offline

Joined: 13 Jul 2013
Posts: 7,206
Localisation: 887 Pays, parfois au-delà
Masculin
Point(s): 8,005,470
Moyenne de points: 1,110.95
Animaux: 0
K 2

PostPosted: Fri 23 Aug - 16:32 (2013)    Post subject: Addictions Reply with quote

K 2 Est ému.
_______________
Rappelons que l'intelligence n'est pas faite pour briller mais pour s'adapter et comprendre.
TEHODORIC


Back to top
Lolane
Guest

Offline




PostPosted: Fri 23 Aug - 17:08 (2013)    Post subject: Addictions Reply with quote

Moi aussi...


La dépression, l’alcool et la drogue



Je n’ai jamais totalement, ou si rarement, été heureux dans ma vie. Comment aurai-je pu l’être avec toutes les galères que j’ai connues ?

- Enfant battu par mon père
- Enfant abusé par mon maître d’école
- Enfant soutenu par la DDASS
- Une adolescence délinquante
- L’obésité, la boulimie, l’anorexie
- La déprime, l’alcool et la drogue
- Les tentatives de suicides

S’il quelqu’un a réussi à être épanoui avec cela, qu’il me le dise … j’ai eu une existence de merde, je ne trouve pas d’autres mots pour qualifier l’enchaînement des jours que m’a offert ce monde de brutes.

J’ai passé la plupart de mon temps à essayer d’améliorer mon quotidien, afin de surmonter mon mal de vivre. J’ai réussi à voler quelques moments de bonheur de courte durée mais mon sourire n’était qu’éphémère.

Avec ce parcours, je n’avais pas d’autre choix que de plonger dans une profonde dépression. Il y a des dépressions de courte durée, que chacun a dû connaître au cours de sa vie, mais la mienne était perpétuelle.

J’ai longtemps souffert de ce mal-être qui me poursuivait à chaque instant. J’ai longtemps souffert de ne pas avoir été compris à temps. J’ai longtemps souffert d’avoir été mal dans ma peau, dans ma tête et dans mon corps.

Dans ma tête tout était sombre, noir, et très flou. Mais j’avais certainement dans les gènes un caractère de battant. Je n’avais pas le choix, il fallait me battre pour survivre. Cependant malgré un tempérament bien trempé, j’ai connu beaucoup de moments de faiblesse qui m’ont conduit à faire des erreurs aux conséquences désastreuses.

Hormis la dépression, la boulimie et l’anorexie qui étaient installées en moi depuis très longtemps, j’ai touché à la drogue dure, l’alcool et les médicaments qui m’ont flingué le cerveau.

Je n’ai pris aucun plaisir à toucher à ces substances, je l’ai fait parce que j’étais mal dans ma peau ; j’étais déprimé et, pour pallier mon mal de vivre, c’est bêtement que je me suis mis à boire et à me droguer.

J’ai cru longtemps que cela allait me faire du bien ! Effectivement, en prenant ces cochonneries, j’arrivais à oublier un bref instant mes problèmes.

Très grosse erreur de ma part, erreur impardonnable car j’ai ajouté, à mes très graves problèmes de santé, d’autres ennuis dont je me serais bien passé. Je me suis enfoncé tout seul dans le malheur … ou est-ce la maladie psychique qui m’a poussé dans cette galère ?

Qui aurait cru un jour que j’allais sombrer dans l’alcool ? Moi qui avais, au travers de mon père, la preuve par A+B que l’alcool était destructeur.

Voilà comment j’ai touché à l’alcool bêtement : un jour, j’ai fugué de chez moi, et je me suis retrouvé sans domicile fixe ; j’ai traîné avec d’autres SDF. Il faisait froid, je n’arrêtais pas de cogiter, je ne trouvais pas le sommeil sous mon duvet, allongé au beau milieu des passants, alors j’ai pris une bière, puis deux, ensuite des alcools forts et ainsi de suite … jusqu’au jour où je suis devenu dépendant.

Qui aurait cru qu’un jour j’allais sombrer dans la drogue ? Moi, qui ayant vécu en cité, avais vu de mes propres yeux des centaines de toxicomanes ravagés par la drogue.

J’ai commencé très jeune à prendre de la cocaïne que l’on me proposait au début gratuitement dans des soirées dites show bizz ! J’ai connu certaines mauvaises personnes du monde de la nuit qui m’emmenaient dans des endroits VIP. J’ai été un jeune animateur radio naïf, j’ai rempli mon carnet d’adresses mais je n’aurais jamais dû y inscrire certaines personnes … Jet setter ou un peu trop people, les gens de la nuit m’ont conduit à goûter des drogues dures et de l’extasie. J’étais mal dans ma tête et des petits remontants m’étaient si gentiment offerts … Extasie ou coc ? … voilà la question qui tue …

Au début, je trouvais, à prendre ces substances destructrices, beaucoup de plaisir, je me sentais très vite mieux dans ma peau, j’avais l’impression d’être un surhomme et mes problèmes étaient très vite envolés. Alors, durant quelque temps, j’ai sombré dans la drogue. C’était le prix à payer pour me sentir mieux mais … Finalement, je n’ai fait que m’enfoncer  dans la dépression.

Pour compléter le tout, les médicaments que me prescrivait mon psy, je les utilisais n’importe comment, je doublais volontairement les doses. J’étais shooté, mais quel bonheur de retrouver l’apaisement …

Il m’en a fallu du temps pour arrêter mes bêtises ! Cela a été super dur, mais j’y suis arrivé. Aujourd’hui l’alcool, la drogue, les médocs ne m’intéressent plus. Pourquoi en prendrais-je ? Je me suis extirpé de ce puits sans fond,  j’ai donné, j’ai compris !

Le plus dur a été le sevrage. J’étais en manque, je tremblais, j’étais énervé et révolté. Mon caractère pouvait changer d’une seconde à l’autre : j’ai préféré rester chez moi pour ne plus voir personne, ne pas me montrer sous mon jour agressif et coléreux, et encore moins faire subir ma méchanceté gratuite.

Dur ! Dur ! La déprime, malheureusement, comme la boulimie, l’anorexie, la toxicomanie, touche beaucoup de Français. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Les Français sont, en Europe, les champions des anti-anxiolytiques ou antidépresseurs … Est-ce la maladie du siècle?

Quoi qu’il en soit, l’aide des professionnels est indispensable. Mais il faut beaucoup de courage en pleine déprime pour aller raconter sa vie à une personne qu’on ne connaît pas. La pudeur prend souvent le dessus. Pourtant  il faut le faire. Il faut admettre que la dépression est une maladie à part entière.

Celle de l’enfant, de l’adolescent doit évoquer l’existence d’un phénomène de maltraitance, d’un abus sexuel, d’un viol … Le simple fait de l’évoquer fait monter en moi une révolte contre ces criminels qui agissent librement et une grande pitié pour les jeunes victimes.

En France, le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les 15 à 25 ans, juste derrière les accidents de la route. Dans cette tranche d’âge, plus de 1 500 décès par suicide (sur un total national de près de 12 000) sont enregistrés chaque année, ainsi que 40 000 tentatives de suicide.

Selon le professeur Manuel Bouvard, spécialiste de la psychiatrie infanto-juvénile, les tentatives sont plus nombreuses chez les filles que chez les garçons, mais plus graves chez ces derniers : leur taux relatif de mortalité est en effet dix fois plus élevé. La majorité des tentatives se font avec des médicaments, mais celles par gestes violents (pendaison, défenestration, recours à une arme à feu) sont de plus en plus fréquentes. La récidive du geste suicidaire est la préoccupation majeure, puisqu’elle se produit dans 60 % des cas.

Ces chiffres font peur, mais c’est la triste réalité. J’ai fait partie de ces adolescents qui ont tenté à plusieurs reprises de mettre fin à leurs jours. Je ne veux pas dire que je suis le King de la TS (tentative de suicide) mais je sais que j’en ai fait pas mal. J’ai pris des plaquettes entières de médicaments, je me suis lacéré les veines à plusieurs reprises et, lorsque j’étais dans la police, j’ai tenté de me flinguer.

Je pense que ces tentatives étaient une suite logique à mon parcours chaotique. Tout a démarré avec mon père et, comme un château de cartes, toute ma vie bâtie sans fondations solides ni murs porteurs s’est effondrée. Des facteurs nombreux m’ont conduit à faire n’importe quoi et c’est bien souvent le cas des adolescents qui ont recours à ce genre de pratique, drogue et suicides.

C’est vrai qu’avec la cocaïne, je me sentais mieux et je n’avais plus faim donc forcément je mincissais. C’est vrai qu’avec l’alcool, je vomissais par écoeurement et forcément je mincissais. C’est vrai qu’avec les médicaments, je fuyais ce quotidien mais j’ai énormément perdu de ma diction, de ma santé et de ma mémoire.

Le bilan de tout cela a été négatif et très destructeur. Dans cette affaire, je n’ai rien gagné, bien au contraire ! j’ai tout perdu. J’ai un très bon conseil à donner, valable pour tous, toujours, partout : ne vous amusez jamais ! jamais ! jamais ! à toucher à ce cocktail foudroyant, celui de la drogue et de l’alcool. Mon expérience me permet de vous garantir que vous allez vous enfoncer encore davantage. C’est avec mon cœur, mes tripes, que j’écris.

La dépression est une souffrance, plus aucune estime de soi, manque de motivation pour se lever, pour se laver, pour s’habiller, sortir, aller travailler, etc … On reste à la maison, on regarde la télé, on mange, on dort, les journées sont rythmées par ce planning infernal. On se laisse pourrir, on se laisse mourir, on se laisse envahir par des idées noires et par le sentiment de culpabilité d’une vie misérable, comme la mienne, qui a été, sur pratiquement toute la ligne, un échec. A été ? Oui, mais n’est plus un échec !

Je suis passé par là et j’ai analysé tous les sentiments qui m’ont, durant des années entières, tenaillé les tripes.

On ne peut jamais dire qu’on est guéri définitivement de la dépression, de la boulimie ou de l’anorexie. On peut dire, comme je le dis souvent, qu’on est sur la bonne voie.

 Me concernant, ce qui a provoqué en moi le déclic, ce qui m’a donné la motivation pour remonter la pente, ce sont mes voyages humanitaires en Afrique Noire. Un jour – il y a de cela six ans – je vois affiché sur la porte de la mission locale à Bagneux : « Voyages humanitaires en Afrique Noire : s’inscrire auprès de Salis ».

J’ai eu la chance de parcourir le Sénégal, j’ai eu la chance de parcourir la Mauritanie et j’ai eu la chance de rencontrer des hommes et des femmes qui, bien que la pauvreté, la misère et la faim fassent partie de leur quotidien, trouvaient le moyen de nous accueillir les bras ouverts. Et plus que cela, ces gens-là avaient le sourire !

C’est grâce à ces expériences vécues auprès d’un peuple que j’aime, et que j’admire, c’est grâce à eux, grâce à la ville de Bagneux qui a aidé à financer les actions, que, de retour en France, j’ai commencé ma reconstruction en 2005.

Aujourd’hui, je ne retouche plus à aucun produit stupéfiant, j’ai arrêté de me faire vomir, je ne suis plus anorexique, je mange, je profite de la vie, je souris à la vie et j’avance avec gaieté. Je ne veux plus m’apitoyer sur mon sort, je ne veux plus être malheureux, je veux vivre tout simplement …

Parfois on prend des coups, mais on se relève, plus fort et plus fier, on s’accroche à ses rêves et on passe les frontières …

Il m’en a fallu du temps pour sortir de cette dépression ! Heureusement que j’ai été encadré par de bons professionnels de la santé, en particulier mon dernier psy. C’est un mec formidable !

Cela fait deux ans que je vais mieux. Pour être franc il m’arrive de rencontrer de petites baisses de moral, mais je remonte très, très vite la pente car je ne veux plus souffrir, car je ne veux plus tomber dans cette spirale infernale. J’ai lutté pour sortir la tête de l’eau et j’y suis arrivé.
Je ne veux plus avoir cette double personnalité, faire semblant d’être heureux, faire semblant que tout va bien, encore et toujours  faire « SEMBLANT » … Aujourd’hui, je suis moi-même, entier et unique, alors … il y a de l’espoir !

J’ai eu des bas, des hauts  
J’ai dû trier le vrai du faux  
J’ai dû imposer mon avis  
Détruire un tas d’a priori  
J’ai repris ma vie en mains  
J’ai construit moi-même mon chemin  
J’ai mérité le respect,  
L’important c’est de ne pas lâcher  
J’ai toujours les commandes  
C’est le prix de la liberté …  
Je compte bien la conserver  
 
Je suis de ces hommes qui marchent  
la tête haute  
J’ai tout appris de mes fautes,  
Mais je n’ai pas toujours eu le choix  
J’ai dû me battre ! qu’est-ce que tu crois ?  
J’ai dû crier, défendre mes droits, maintenant je vis ma vie comme je la vois  
 
J’ai dû faire des compromis,  
Des choix importants dans ma vie  
J’ai dû faire pencher la balance,  
Il a fallu briser des silences  
Ne crois pas que c’est venu tout seul  
J’en ai poussée des coups de gueule  
J’ai balayé tous mes soucis  
J’ai tout fait et maintenant je vis  
J’ai toujours les commandes  
C’est le prix de la liberté …  
Je compte bien la conserver.  
À tout ceux que je croyais être des amis et qui m’ont lâchement abandonné …
À tous ceux que je croyais être de ma famille et qui m’ont lâchement abandonné …
À tous ceux que je croyais être de bon conseil et qui n’ont fait que m’enfoncer …
À tous ceux, qui ont contribué à ma descente aux enfers …

J’ai deux choses à vous dire : premièrement, merci car grâce à vous, bande d’enflures, je suis devenu ce que je suis aujourd’hui. Deuxièmement je ne vais pas trop vous donner d’importance dans cet ouvrage mais, aujourd’hui, je veux absolument vous dire que je vous emmerde tous.
Vous allez vous reconnaître, je ne m’en fais pas pour vous.

Source : http://boulimique-anorexique.over-blog.com/article-la-depression-l-alcool-e…
Ange



Back to top
K 2
Maître des Clefs
Maître des Clefs

Offline

Joined: 13 Jul 2013
Posts: 7,206
Localisation: 887 Pays, parfois au-delà
Masculin
Point(s): 8,005,470
Moyenne de points: 1,110.95
Animaux: 0
K 2

PostPosted: Fri 23 Aug - 18:41 (2013)    Post subject: Addictions Reply with quote

...
_______________
Rappelons que l'intelligence n'est pas faite pour briller mais pour s'adapter et comprendre.
TEHODORIC


Back to top
Violette
Guest

Offline




PostPosted: Fri 23 Aug - 19:45 (2013)    Post subject: Addictions Reply with quote

Okay

Back to top
110
Admin
Admin

Offline

Joined: 17 Aug 2013
Posts: 3,995
Localisation: Paris / Montréal (Qc)
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 猪 Cochon
Point(s): 8,388,607
Moyenne de points: 2,099.78
Animaux: 2
NON

PostPosted: Fri 23 Aug - 20:41 (2013)    Post subject: Addictions Reply with quote

Blank
_______________
Quand je fais le mal, je le fais de moi-même. Quand je fais le bien, c'est dieu qui le fait au travers de moi. Donc, ma manière de coopérer avec lui, c'est qu'il opère seul. PLANCK


Back to top
Skype
Lolane
Guest

Offline




PostPosted: Thu 17 Oct - 19:43 (2013)    Post subject: Addictions Reply with quote

Merci... Infiniment...


Il m'a semblé comprendre que l'implication personnelle tenait à Coeur de certains , rire le mien y compris, je vais donc m'impliquer un peu plus qu'à l'ordinaire...
Il est vrai qu'il est bien plus intéressant de partager un débat par expériences vécues ( ou non ) mais pour cela il faut également un échange,
un avis, un témoignage...
Essai lolane :


Après avoir traversé nombres de rivières, voire quelques torrents, j'ai, il y a quelques années, baissé les bras...
Après de multiples combats pour garder la tête hors de l'eau j'ai voulu me noyer...
J'ai bien failli réussir tant mon désir était de ne plus voir le Monde...
Je me suis laissé glisser dans les voluptes de l' Alcool !  triste
Je ne fais jamais de brouillon lorsque j'écris c'est donc toujours du direct, brut de Pommes si je puis dire...
Et là ce soir je ne vais réussir à poursuivre, je vais donc laisser ce post en mode pause
car bien sûr j'y reviendrais quand l'émotion sera moins intense...



Back to top
110
Admin
Admin

Offline

Joined: 17 Aug 2013
Posts: 3,995
Localisation: Paris / Montréal (Qc)
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 猪 Cochon
Point(s): 8,388,607
Moyenne de points: 2,099.78
Animaux: 2
NON

PostPosted: Thu 17 Oct - 20:07 (2013)    Post subject: Addictions Reply with quote

Je comprends pleinement ce que tu vis...difficile de mettre cartes sur table, je n'y arrive pas non plus
ou sporadiquement...

Je suis désolé d'avoir contribué, malgré moi, à l'implosion de tes émotions, pourtant nécessaires.

Ces émotions qui font de nous des humains...Chaque jour suffit à sa peine, tu reviendras quand tu seras
prête. Nous avons tout le Temps, nous sommes jeunes ! l'air de rien
_______________
Quand je fais le mal, je le fais de moi-même. Quand je fais le bien, c'est dieu qui le fait au travers de moi. Donc, ma manière de coopérer avec lui, c'est qu'il opère seul. PLANCK


Back to top
Skype
Téhodoric


Offline

Joined: 13 Aug 2013
Posts: 885
Localisation: Corbeil essonnes
Masculin Balance (23sep-22oct)
Point(s): 2,304,039
Moyenne de points: 2,603.43
Animaux: 0
ANTO

PostPosted: Fri 18 Oct - 11:31 (2013)    Post subject: Addictions Reply with quote

Si la nuit tu pleures le soleil, tes larmes t'empécheront de voir les étoiles...
_______________
Chaque instant d'Amour est une parcelle d'éternité.Tout le reste n'est que sable entre les doigts...


Back to top
Visit poster’s website
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Le.Nautile - Partage des Savoirs Forum Index -> PONT INTERMÉDIAIRE TRIBORD -> La Clef des Charmes -> Sans Tabou All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation

Template SG-1 by Dav.bo
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

... ga(‘set’, ‘&uid’, {}); // Définir l'ID utilisateur partir du paramètre user_id de l'utilisateur connecté. ... http://localhost:8080 https://myproductionurl.www.forum-le-nautile.com (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){ (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o), m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m) })(window,document,'script','https://www.google-analytics.com/analytics.js','ga'); ga('create', 'UA-51495022-1', 'auto'); ga('require', 'GTM-WGNFT9W'); ga('send', 'pageview');