… www.forum-le-nautile.com …

bxa22vnklusn.forum-le-nautile.com. gv-no2wa4iqyhtseg.dv.googlehosted.com Le.Nautile - Partage des Savoirs :: L'insomnie - Jambes lourdes et fatiguées -
Le.Nautile - Partage des Savoirs Forum Index Le.Nautile - Partage des Savoirs
De l'Homme à l'animal
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Certification du label Qualité : forum-le-nautile.com certifié de qualité par DNSLookUp Traduction des 58ères langues officielles en sélectionnant la langue de votre choix.
L'insomnie - Jambes lourdes et fatiguées -

 
Post new topic   Reply to topic    Le.Nautile - Partage des Savoirs Forum Index -> PONT INTERMÉDIAIRE TRIBORD -> Sciences & Recherches -> Recherche Biomédicale
Previous topic :: Next topic  
Author Message
K 2
Maître des Clefs
Maître des Clefs

Offline

Joined: 13 Jul 2013
Posts: 7,206
Localisation: 887 Pays, parfois au-delà
Masculin
Point(s): 8,005,470
Moyenne de points: 1,110.95
Animaux: 0
K 2

PostPosted: Fri 16 Aug - 21:35 (2013)    Post subject: L'insomnie - Jambes lourdes et fatiguées - Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
K 2 Répond à Violette et lance le sujet sur l'insomnie, les causes, les effets, les parades :
_______________
Rappelons que l'intelligence n'est pas faite pour briller mais pour s'adapter et comprendre.
TEHODORIC


Last edited by K 2 on Fri 16 Aug - 21:49 (2013); edited 3 times in total
Back to top
K 2
Maître des Clefs
Maître des Clefs

Offline

Joined: 13 Jul 2013
Posts: 7,206
Localisation: 887 Pays, parfois au-delà
Masculin
Point(s): 8,005,470
Moyenne de points: 1,110.95
Animaux: 0
K 2

PostPosted: Fri 16 Aug - 21:45 (2013)    Post subject: L'insomnie - Jambes lourdes et fatiguées - Reply with quote

K 2 wrote:
K 2 Répond à Violette et lance le sujet sur l'insomnie, les causes, les effets, les parades :
L'insomnie peut devenir un véritable enfer. 

Pourquoi certaines solutions sont inefficaces ? 

Comment on peut procéder pour résoudre le problème ?

Ainsi, si je connais quelques heures d'insomnie occasionnelle alors que je n'ai pas d'obligation le lendemain,
je pourrai possiblement y prendre plaisir.

Ça pourra alors être vécu comme un moment de calme et de paix privilégié.

Cependant, lorsque je vois arriver l'heure du coucher après une troisième ou une quatrième nuit d'insomnie
partielle ou presque totale, surtout lorsque ce scénario se répète souvent, cette expérience est beaucoup plus
près de l'horreur que du plaisir!

Avoir à répondre à une question aussi simple que: "Vais-je dormir cette nuit?" ou "Serais-je enfin capable de
trouver l'état de détente me permettant de refaire mon énergie?" "Est-ce que je vais pouvoir faire face aux
exigences de demain ? " Être confronté tous les soirs, sinon plusieurs soirs par semaine à ces questions peut
s'avérer un véritable supplice.

L'insomnie devient alors un multiplicateur de problèmes. Car elle affecte toute ma qualité de vie, autant au plan
de mon travail que de mes relations interpersonnelles. Après quelques nuits d'insomnie consécutives, j'ai de la
difficulté à fonctionner. Ma capacité de concentration est très réduite. Les maux de tête font aussi partie de la
"fête". Mon efficacité diminue et je dégringole petit à petit dans l'insatisfaction, la baisse de l'estime personnelle
et éventuellement la dépression.

Et ça dure jusqu'à ce qu'enfin, un jour merveilleux le bienveillant Morphée m'accueille dans ses bras, alors que je
suis totalement épuisée. Je connaîtrai alors quelques nuits de repos, mais j'aurai peine à en profiter pleinement.
Car, l'appréhension des autres nuits semblables me guette. J'ai peur de recommencer à mal dormir, j'ignore quand le
 problème surgira à nouveau, je me surveille de plus en plus. Et plus je deviens tendue, plus je risque de retomber
dans ce cauchemar insomniaque. Et dès que mon épuisement diminue, c'est l'inquiétude qui reprend le dessus et...
me voilà repartie dans ce cercle vicieux infernal.

Cet univers ressemble-t-il au vôtre ? Des milliers d'êtres humains vivent ce cauchemar éveillé. Si c'est votre cas,
vous avez un réel problème d'insomnie qui mérite toute votre attention. En effet, il est impossible à plus ou moins
long terme de vivre avec un tel problème. Il devient de plus en plus sérieux avec le temps. Il peut souvent évoluer
vers une problématique plus complexe comme l'épuisement ou la dépression. C'est une des raisons pourquoi il
devient urgent de le résoudre le plus tôt possible.

La première possibilité qui se présente à ce moment, c'est de choisir, en accord avec le médecin, de tenter de
résoudre mon insomnie par la médication. C'est la réponse la plus simple et la plus populaire, du moins à court
terme. Nous verrons plus loin que cette solution est moins simple qu'elle n'apparaît et qu'on ne peut ignorer
impunément les conséquences de la médication. . Je veux vous proposer ici une autre façon d'aborder ce problème.
Une façon qui tient mieux compte de l'ensemble de ce que nous sommes comme personne.

Au lieu de traiter le symptôme, soit l'insomnie, je crois qu'il vaut mieux essayer de traiter le problème à sa source.
Je considère en effet que l'insomnie est une simple conséquence indirecte d'un problème sous-jacent.

Par exemple, l'insomnie du dimanche soir pour une personne qui travaille du lundi au vendredi, peut être l'indice
d'un problème au travail, un problème dont elle ne s'occupe pas efficacement. Si cette personne résout son
problème d'insomnie par la médication, elle perd en même temps l'indice qui lui signale que ça ne va pas
à son travail. Si elle n'a pas d'autres indices pour l'interpeller et l'inviter à s'occuper de son problème, le problème
demeurera entier sans qu'elle en soit consciente. Alors, la situation risque de se compliquer, le problème de
s'aggraver faute de soins. Cette personne court alors le danger de glisser vers la dépression ou l'épuisement
professionnel.

L'autre option, celle que je vous propose, c'est de s'occuper du problème: le découvrir, le comprendre et le
résoudre. Une telle démarche, nécessite beaucoup de courage et de détermination. Il faut alors composer avec
les appréhensions et les risques. Mais ce qu'on y gagne, c'est d'en arriver à se donner la vie la plus satisfaisante
possible.

Une telle démarche n'est jamais complétée. Tout doit rester ouvert au questionnement authentique en même temps
que j'apprends à en savourer chaque moment.



Insomnie : les causes

L’insomnie est un problème qui touche plus de 10 % de la population adulte. Elle se traduit par une diminution de
la quantité et de la qualité du sommeil (difficultés d'endormissement, éveils nocturnes, réveil précoce le matin…).
Le sommeil est alors vécu comme non reposant. La journée s’accompagne de fatigue, de somnolence et
l’insomniaque est souvent irritable.

Attention, ce n’est pas parce que vous dormez cinq ou six heures par nuit que
vous êtes insomniaques : si vous vous sentez bien pendant la journée, vous êtes
juste un petit dormeur et vous n’avez pas à vous inquiéter. De même, si vous
passez une nuit blanche due à un évènement occasionnel (indigestion, émotion forte…),
vous ne souffrez pas d’insomnie : une nuit ou deux de repos et le manque de sommeil
sera vite récupéré. L’insomnie devient un réel problème lorsqu’elle est chronique et
 perturbe la vie de tous les jours.

Les causes de l’insomnie sont nombreuses. Des problèmes d’hygiène de vie peuvent
être à l’origine de ces difficultés à s’endormir. Ainsi, la consommation abusive d’excitants
(café, thé, alcool, tabac) ou le fait de manger trop ou pas assez le soir peuvent être
responsables des difficultés à trouver le sommeil. Le manque d’activité physique ou
au contraire une activité physique trop intense peuvent également être en cause.
L’insomnie peut aussi être associée à certaines maladies organiques (asthme, ulcère...)
ou à la prise de médicaments excitants (cortisone, bêta bloquants...) qui perturbent
le sommeil. Il ne faut pas oublier des causes tout simplement liées à l’environnement :
chambre bruyante ou trop lumineuse, sommier ou matelas de mauvaise qualité…

L’insomnie peut parfois avoir une cause organique, telle que le syndrome des jambes
sans repos ou l’apnée du sommeil. Le syndrome des jambes sans repos est fréquent
chez les femmes enceintes et les personnes de plus de 60 ans. Il se traduit par sensations
de brûlures, d'agacements, de picotements (paresthésies) dans les jambes au moment
du coucher. Ces sensations obligent la personne à se lever, à marcher, à se rafraîchir les
jambes sous la douche et empêchent l’endormissement. Ce syndrome s’accompagne de
mouvements périodiques des jambes durant la nuit, qui peuvent gêner le conjoint.

L’apnée du sommeil est une autre cause organique qui occasionne des insomnies.

Elle est très difficile à déceler et entraîne une fatigue importante le matin et des troubles
de la mémoire et de la concentration. Ces problèmes de jambes sans repos et d’apnée
du sommeil sont généralement mis en évidence grâce au témoignage du conjoint.

Dans un grand nombre de cas, l’insomnie est en fait liée à des causes psychologiques.

Elle est souvent liée à un épisode traumatisant (opération chirurgicale, accouchement…)
qui, bien que passé, a laissé une angoisse de la nuit blanche. Dès que la personne se couche,
les systèmes d’éveil sont activés, empêchant l’endormissement. Les problèmes de dépression
sous-jacente ainsi que l’anxiété et le stress sont également des causes majeures d’insomnie.

Les phases du sommeil

Elles sont au nombre de 3 et définissent un cycle de sommeil. Il y a ainsi 5 ou 6 cycles par nuit,
qui se succèdent.


  • L'endormissement est un train qu'il faut prendre à l'heure pour bien débuter le voyage.
  • Le sommeil lent s'approfondit en quatre phases. C'est le grand repos, marqué cependant chez certains par le
          somnambulisme et des terreurs nocturnes (stades 3 et 4).

  • Le sommeil paradoxal : il est plus léger, avec mouvements oculaires, accélération cardiaque, rêves.

Les symptômes

L'insomnie peut n'être qu'une impression d'avoir mal dormi. Il n'y alors pas de retentissement
sur les activités de la journée suivante.
En revanche, une somnolence au travail ou en voiture, des coups de pompe subits avec
picotement des yeux, courbatures, envies impérieuses de faire un somme, traduisent un
trouble du sommeil.


Comment l'insomnie s'installe-t-elle ?

La plupart du temps, elle fait suite ou accompagne un état anxieux. Des ennuis personnels
(santé, famille, couple, argent, sexualité) la déclenchent et l'entretiennent.

L'endormissement est problématique.
Les réveils intempestifs s'enchaînent avec des périodes de vigilance et de mauvais
sommeil, avec cauchemars.

Pour d'autres, après un ou deux cycles de sommeil normal, la veille persiste
jusqu'au matin. Idées noires, auto-dévalorisation et angoisse laissent le dormeur épuisé.

Un cercle vicieux se crée, fatigue et insomnie aggravant la fatigue. Il faut le briser.

Comment faire ?

L'hygiène de vie

Elle a son importance. Alcool, tabagisme, excès de table compensateurs euphorisent
sur le moment mais entretiennent plus tard les troubles du sommeil.

L’activité physique doit être maintenue ou réintroduite. C'est peut-être le moment
 de reprendre ou de découvrir progressivement un sport.

Des exercices de détente et de relaxation sont toujours bénéfiques.

Le soutien psychologique

L'anxiété est une réaction aux agressions de la vie. Il faut en prendre conscience,
 en comprendre les mécanismes, pour mieux y faire face.

Attention : les troubles du sommeil peuvent préparer l'entrée dans un état dépressif ou
masquer celui-ci.


Les médicaments

Ce sont des hypnotiques et/ou des sédatifs avec des propriétés variables suivant
 leur classe.

Ces médicaments sont efficaces, souvent utiles, parfois nécessaires.
Il faut les prendre sous contrôle médical, réévaluer leur action, connaître leurs effets
secondaires.

Attention à l'auto médication, qui n’est pas adaptée pour ce type de médicaments.

K 2


_______________
Rappelons que l'intelligence n'est pas faite pour briller mais pour s'adapter et comprendre.
TEHODORIC


Back to top
Violette
Guest

Offline




PostPosted: Sat 17 Aug - 10:29 (2013)    Post subject: L'insomnie - Jambes lourdes et fatiguées - Reply with quote

tu as tout dit, c'est tout à fait celà

Back to top
K 2
Maître des Clefs
Maître des Clefs

Offline

Joined: 13 Jul 2013
Posts: 7,206
Localisation: 887 Pays, parfois au-delà
Masculin
Point(s): 8,005,470
Moyenne de points: 1,110.95
Animaux: 0
K 2

PostPosted: Sat 17 Aug - 10:30 (2013)    Post subject: L'insomnie - Jambes lourdes et fatiguées - Reply with quote

K 2 Remercie Violette !
_______________
Rappelons que l'intelligence n'est pas faite pour briller mais pour s'adapter et comprendre.
TEHODORIC


Back to top
Violette
Guest

Offline




PostPosted: Sat 17 Aug - 10:32 (2013)    Post subject: L'insomnie - Jambes lourdes et fatiguées - Reply with quote

le problème des médicaments, c'est l'accoutumance et lorsqu'on veut arrêter, c'est l'enfer !

Back to top
K 2
Maître des Clefs
Maître des Clefs

Offline

Joined: 13 Jul 2013
Posts: 7,206
Localisation: 887 Pays, parfois au-delà
Masculin
Point(s): 8,005,470
Moyenne de points: 1,110.95
Animaux: 0
K 2

PostPosted: Sat 17 Aug - 10:33 (2013)    Post subject: L'insomnie - Jambes lourdes et fatiguées - Reply with quote

K 2 Dit qu'il faut consulter son médecin, pour que soit réévaluée la posologie.
_______________
Rappelons que l'intelligence n'est pas faite pour briller mais pour s'adapter et comprendre.
TEHODORIC


Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Le.Nautile - Partage des Savoirs Forum Index -> PONT INTERMÉDIAIRE TRIBORD -> Sciences & Recherches -> Recherche Biomédicale All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation

Template SG-1 by Dav.bo
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

... ga(‘set’, ‘&uid’, {}); // Définir l'ID utilisateur partir du paramètre user_id de l'utilisateur connecté. ... http://localhost:8080 https://myproductionurl.www.forum-le-nautile.com (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){ (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o), m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m) })(window,document,'script','https://www.google-analytics.com/analytics.js','ga'); ga('create', 'UA-51495022-1', 'auto'); ga('require', 'GTM-WGNFT9W'); ga('send', 'pageview');