… www.forum-le-nautile.com …

bxa22vnklusn.forum-le-nautile.com. gv-no2wa4iqyhtseg.dv.googlehosted.com Le.Nautile - Partage des Savoirs :: Jeu - Apprendre
Le.Nautile - Partage des Savoirs Forum Index Le.Nautile - Partage des Savoirs
De l'Homme à l'animal
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Certification du label Qualité : forum-le-nautile.com certifié de qualité par DNSLookUp Traduction des 58ères langues officielles en sélectionnant la langue de votre choix.
Jeu - Apprendre
Goto page: <  1, 2
 
Post new topic   Reply to topic    Le.Nautile - Partage des Savoirs Forum Index -> SALLE DE PILOTAGE LE.NAUTILE "VAISSEAU du PARTAGE et de la CONVIVIALITÉ" -> CASINO -> Salle de Jeux
Previous topic :: Next topic  
Author Message
cent.dix






PostPosted: Wed 10 Dec - 06:16 (2008)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
Previous post review:

R15 du côté de la cuisine il serait bien ! rire
Back to top
Guest
Guest

Offline




PostPosted: Wed 10 Dec - 20:12 (2008)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

ben.... on apprends ce qu'est le pommeau... c'est dans apprendre... c'est pas sa place ?

IW <==== se demande si elle est blonde là... :shock:


Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Wed 10 Dec - 23:12 (2008)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

rire oui apprenons...

Back to top
Guest
Guest

Offline




PostPosted: Wed 17 Dec - 09:45 (2008)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

L’agneau de pré-salé

L’agneau de pré-salé est le petit du mouton d’herbage de la race Rouge de la Hague (appelé également Roussin) ou bien Suffolk qui pâture la végétation chargée en iode et en sel car périodiquement recouverte par la mer dans les côtes de la Manche, principalement dans la baie du Mont-Saint-Michel, où il est appelé "grévin" ou dans l'un des havres de la Manche. Du fait de la végétation halophyte qui lui sert de pâture, la chair de l’agneau de pré-salé y acquiert une saveur inimitable qui en fait un produit très recherché des gourmets quoique extrêmement difficile à se procurer car toute la production est pratiquement écoulée dans sa région de production...



Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Wed 17 Dec - 22:16 (2008)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

Il est vrai qu'il est bon le bougre !

Back to top
Guest
Guest

Offline




PostPosted: Thu 18 Dec - 09:12 (2008)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

puis t'as vu... mdr on se le garde ! mdr

Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Sun 21 Dec - 06:29 (2008)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

RIRE OUI, mais je te rassure, il m'est arrivé d'en préparer moult fois !

Back to top
Guest
Guest

Offline




PostPosted: Thu 1 Jan - 09:12 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

Bon et bien hier c'était pas agneau de pré salé mais cote de boeuf ! avec bien sur un ti coup de rouge ! B20

on va me prendre pour une poivrotte ! :shock:


Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Sun 4 Jan - 18:05 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

mais non, nous le savons déjà ! :mrgreen:

tien saucisses douces Italiennes pour changer !


Back to top
Guest
Guest

Offline




PostPosted: Mon 5 Jan - 10:16 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

ah ben voilà, ma réputation est faite... triste

en tout cas en ce moment ni cote de boeuf ni rien ! c'est contrexe ou..a la rigueur contrx, mon estomac ne veux plus rien garder.. triste


Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Tue 6 Jan - 21:35 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

Laisse Thomas tranquille ! rire

Gratin de pâtes et côtes de porc grillées


Back to top
Guest
Guest

Offline




PostPosted: Tue 6 Jan - 21:40 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

ah ben ça va mieux ! vivement dimanche et la galette des rois ! mdr

Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Fri 9 Jan - 17:39 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

 L'anatomie des serpents, malgré leur forme allongée, a beaucoup de traits communs avec celle des autres vertébrés, y compris l'homme. Elle est basée sur les mêmes appareils et systèmes vitaux et présentent les mêmes organes : cœur, poumons, foie et reins. Mais leur forme et leur disposition différent, à cause de l'étroitesse du corps. Le squelette d'un serpent semble compliqué, avec des centaines de côtes, mais il est très simple, comparé à celui des lézards ou d'autres reptiles.
Anatomie interne
     La plupart des organes d'un serpent sont contenus dans sa longue cage thoracique et composent les divers appareils et systèmes assurant ses fonctions physiologique.

 
Quote:
1. Poumon trachéen
2. Trachée
3. Œsophage
4. Coeur
5. Poumon droit
6. Foie
7. Estomac
8. Vésicule biliaire
9. Pancréas
10. Rate
11. Intestin grêle
12. Testicules
13. Gros intestin
14. Reins
15. Uretère
16. Canal déférent
17. Rectum
18. Cloaque



Appareil respiratoire
     Les serpents inspirent et expirent par la bouche et la trachée. Tous, excepté les boas et les pythons, ont un poumon gauche atrophié ou absent. Le poumon droit est en revanche hypertrophié. Chez les espèces aquatiques, il est très développé et sa partie inférieure est modifiée de façon à pouvoir régler l'équilibre hydrostatique du serpent.
     Chez certaines espèces, l'absence du poumon gauche est compensée par un poumon trachéen, une extension du poumon droit qui fournit un supplément de capacité respiratoire et peur aider le serpent à respirer tout en avalant une grosse proie. Pour éviter d'étouffer, les serpents ont aussi une trachée musculeuse qu'ils peuvent amener en avant, en la faisant passer sous la proie de façon à pouvoir continuer à respirer. 

Appareil circulatoire
     Il est similaire à celui de la plupart des autres animaux (hormis les ramifications qui s'étendent dans les membres), si ce n'est que le cœur n'a que 3 cavités au lieu de 4. Il n'a qu'un seul ventricule, partiellement divisé, mais les sangs artériel et veineux ne se mélangent pas.

Appareil digestif
     La digestion commence dans la bouche : des glandes salivaires sécrètent des sucs digestifs pendant que le serpent mange. Chez les serpents venimeux, le venin paralyse la proie tout en contribuant à la digestion. La gorge et l'œsophage, musculeux, aident le serpent à pousser la nourriture vers son estomac (une partie plus élargie de l'intestin).      Du fait de la forme étroite du serpent, l'intestin grêle et le gros intestin sont moins enroulés et donc globalement plus courts que chez les autres animaux. Les aliments non digérés sont éliminés par le rectum et le cloaque.

Appareil excréteur
     Les serpents n'ont pas de vessie. Les déchets filtrés par le rein sont excrétés sous forme d'acide urique, un composé blanc et cristallin, contenant très peu d'au, ce qui permet au serpent de ne pas se déshydrater.

Appareil reproducteur
     Comme les mammifères et d'autres reptiles, les serpents pratiquent la fécondation interne. Les mâles ont des testicules allongées et une paire d'organes copulateurs, les hémipénis, un seul étant utilisé pendant l'accouplement. Le sperme est conduit par l'uretère des testicules jusqu'aux hémipénis. Les femelles ont en général des ovaires décalés, certaines espèces n'ayant pas d'ovaire gauche.

Système nerveux
     Il se compose du cerveau et de la moelle épinière. En l'absence de membres, le réseau nerveux est simplifié, bien que l'organe de Jacobson et, chez certaines espèces, les fossettes thermosensibles soient innervés. La fonction des terminaisons nerveuses sous les fossettes et tubercules des écailles n'est pas claire.

Squelette
     Il comprend un crâne, une colonne vertébrale, des côtes, et parfois une ceinture pelvienne. Les nombreuses vertèbres, qui compose la colonne vertébrale très souple, sont très solides pour résister à la traction imposée par les muscles. Il y a une paire de côtes rattachée à chaque vertèbre cervicale ou dorsale (jusqu'à 400 chez certaines espèces, les petits serpents pouvant néanmoins en avoir 180), mais il n'y en a pas sur les vertèbres caudales. Les côtes ne se rejoignent pas le long du ventre et s'écartent, quand le serpent avale une grosse proie.

 

Crâne
     Contrairement à la plupart des carnivores, capables de mâcher leurs proies et de les tenir pendant qu'ils mangent, les serpents n'ont pas de membres et doivent donc avaler leur nourriture en entier. Chez les plus primitifs, les mâchoires ont une mobilité limitée, voire nulle. Ces espèces se nourrissent surtout de fourmis et de termites. Les serpents les plus évolués ingèrent de grosses proies, et la capacité d'ouvrir largement les mâchoires est alors capitale. Ils ont acquis un crâne articulé de façon souple, dont les os, qui, sont chez d'autres animaux, sont massifs et solidement soudés entre eux, sont menus et capables de s'écarter les uns des autres, quand les mâchoires sont grandes ouvertes.
Le crâne de ces espèces est conformé de manière à ce que les mâchoires supérieures puissent se déplacer vers l'avant, l'arrière ou l'extérieur, indépendamment l'une de l'autre et du reste du crâne. La mâchoire inférieure offre une plus grande flexibilité : elle n'est pas jointe au menton et peut s'écarter ou être avancée d'un seul coté à la fois. Ceci permet au serpent d'accrocher ses dents dans la proie et de l'entraîner dans son œsophage.



 
Quote:

Crâne rigide

Le crâne des serpents primitifs, tels les leptotyphlopidés, est rigide et lourd, et les mâchoires sont très courtes



 
Quote:

Mâchoires allongées

Chez les pythonidés, les maxillaires peuvent s'écarter, bien que la mandibule soit encore relativement rigide



 
Quote:

Crâne allégé

Le crâne et la mandibule des colubribés ont des tailles réduites, mais sont très mobiles



 
Quote:

Protéroglyphe

Les mambas et les autres élapidés ont des crochets courts, creux et fixes, sans dents juste derrière



 
Quote:

Solénoglyphe

Les crochets sont très longs, et le serpent peut les replier en rabattant les maxillaires auxquels ils sont rattachés



Dents
     En fonction de leur mode d'alimentation, les serpents ont soit un grand nombre de dents, soit presque aucune. Elles sont disposées le long de l'os dentaire (parties antérieurs de la mâchoire inférieure), des maxillaires et des os palatins. En arrière, les os palatins sont soudés aux os ptérygoïdes, qui portent aussi généralement des dents.
     Au lieu d'être enracinées dans des alvéoles, les dents de serpents sont faiblement rattachées à la surface de la mâchoire. Elles tombent facilement, mais sont constamment remplacées tout au long de la vie du serpent. Même les dents venimeuses sont perdues de cette façon, mais leur remplacement est rapide. Les dents qui tombent s'incrustent souvent dans la proie, lorsque celle-ci est entraînée dans la bouche du serpent, et sont alors avalées.

Crochets
     Certains serpents ont des dents de différents types, notamment de grands crochets pour injecter du venin. Ces serpents sont divisés en deux groupes.

     Les opisthoglyphes : Couvrant environ un tiers des espèces de la famille des colubridés, ils peuvent n'avoir qu'une paire de crochets situés à l'arrière de la bouche, ou deux de chaque côté. Chez certains, les crochets sont sillonnés pour faciliter l'écoulement du venin jusqu'à l'extrémité. Chez quelques espèces, les crochets, assez près de l'avant des mâchoires, peuvent donc injecter le venin en une seule morsure.

     Les protérodontes : Les serpents dotés de crochets antérieurs appartiennent aux atractaspididés, aux élapidés et aux vipéridés. Les crochets des élapidés sont cannelés (protéroglyphes) et ceux des vipéridés canaliculés (solénoglyphes). Les vipéridés peuvent rabattre leurs crochets contre le palais, lorsqu'ils ne s'en servent pas.

Source : http://squamata.free.fr/anatomie.htm


Back to top

Guest

Offline




PostPosted: Sat 10 Jan - 18:49 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote




B19


Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Mon 12 Jan - 02:26 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

Anatomie de la baleine
Source : http://fr.encarta.msn.com/media_461517707/Anatomie_de_la_baleine.html
© Microsoft Corporation. Tous droits réservés.


Back to top
Guest
Guest

Offline




PostPosted: Mon 12 Jan - 09:07 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

ben non !!!! suis pas comme ça ? tu t'es pas trompé d'anatomie Cent ? t'es sur ? lol



Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Mon 12 Jan - 15:49 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

rire jeune fille, non j'en suis sûr, tu es une Ravissante enfant !


Anatomie interne d'un chien: mammifère carnivore domestique élevé pour accomplir différentes tâches auprès de l'homme.
Encéphale: siège des capacités intellectuelles du chien.
Moelle épinière: partie importante du système nerveux.
Estomac: partie du tube digestif située entre l'oesophage et l'intestin.
Rate: organe hématopoïétique fabriquant des lymphocytes.
Rein: organe de purification sanguine.
Rectum: dernière partie de l'intestin.
Vessie: poche dans laquelle s'accumule l'urine avant d'être éliminée.
Pénis: organe sexuel mâle servant à la copulation.
Testicule: organe sexuel mâle fabriquant les spermatozoïdes.
Intestin: dernière partie du tube digestif.
Foie: glande digestive fabriquant la bile.
Coeur: organe de pompage sanguin.
Poumon: organe respiratoire.
Trachée: tube transportant l'air aux poumons.
Oesophage: première partie du tube digestif.
Larynx: partie de la gorge du chien où sont situées les cordes vocales.



Source : http://www.infovisual.info/02/069_fr.html


Back to top
Guest
Guest

Offline




PostPosted: Fri 16 Jan - 09:47 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

suite du cékoidon lol

La Moule

La moule adulte est formée de deux valves lisses, identiques et oblongues (figure 2). La coquille laisse échapper un faisceau de filaments bruns et solides, le byssus, communément appelé la « barbe ». L'extérieur de la coquille est bleuâtre ou noir bleuâtre et luisant, mais parfois brun pâle et strié, tandis que l'intérieur est généralement pourpre. Dans la coquille, la chair de la moule est le plus souvent de couleur rose ou orangée (femelle) ou blanchâtre (mâle). Dans la Région du Golfe, la chair des moules est d'une excellente qualité pour la consommation autour des mois de mars, avril, mai, octobre et novembre, en dehors de la saison de frai, habituellement quand la température de l'eau est plus froide qu'en été.




Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Wed 21 Jan - 16:16 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

Anatomie et évolution

Avec plusieurs millions d'années d'évolution, le lézard descendrait de l'amphibien. Cela explique pourquoi les lézards ont une si longue queue. Dans l'eau, à l'époque où il était encore amphibien, le lézard se servait de sa queue pour se propulser dans l'eau. C'est encore vrai pour une espèce : l'iguane marin des îles Galápagos qui vit principalement dans l'eau.
Les lézards sont bien différents des mammifères sur plusieurs points, mais ils ont aussi des similitudes. Ils ont un oesophage, un estomac, des intestins, une trachée, des poumons, des reins, un foie, un pancréas, etc. Cependant, ils ont un coeur qui comporte que trois cavités au lieu de quatre et les organes reproducteurs du mâle (testicules et hémi-pénis) sont à l'intérieur du corps. Il y a bien d'autres différences comme la peau, les organes des sens et les dents. L'anatomie interne du lézard ressemble beaucoup à celui du serpent. Cependant, les lézards ont deux poumons et une vessie. La vessie sert à emmagasiner l'urine comme chez les mammifères. Par contre, cette fonction sert surtout pour les espèces aquatiques ou semi-aquatiques. Les espèces désertiques excrètent leur ammoniac sous forme d'acide urique comme les serpents pour ne pas perdre trop d'eau.

Autotomie de la queue
L'autotomie de la queue est un mécanisme de défense passif que les lézards utilisent lorsqu'ils se sentent très menacés. Souvent, les lézards sont trop petits pour se défendre, quoique certains mordent, griffent, etc. Ils doivent donc distraire le prédateur pour pouvoir s'enfuir. Souvent, ce bout de queue continuera à bouger pour occuper le prédateur. La perte de sang est très minime. La queue ne peut pas se sectionner n'importe où. Elle se sectionne à l'intérieur d'une vertèbre, plus faible, développée avant la naissance.
La queue peut repousser, mais elle ne sera jamais aussi belle qu'avant. En plus d'être moche, la perte de la queue du lézard est néfaste, car la majorité des lézards ont des réserves de graisse dans la queue, qu'ils perdent lors de l'autotomie. Cette perte peut empêcher le lézard de se reproduire, peut amener des troubles de locomotion et des troubles de communication entre lézards. En hiver, l'autotomie peut même entraîner la mort.
La majorité des lézards ont cette faculté de perdre leur queue. Au moins quelques espèces de toutes les familles le peuvent (certains plus facilement que d'autres) sauf :
  • les agamidés
  • les caméléonidés
  • les hélodermatidés
  • les lanthanotidés
  • les xénosauridés
  • les varanidés

Source : http://www.animauxexotiques.com/lezards/anatomie-evolution/index.htm


Back to top
Admin
Guest

Offline




PostPosted: Sat 21 Feb - 22:04 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

L'anatomie des mouches
Un grand merci à Mr Louis de Vos qui a autorisé Futura-Sciences à publier ses photos exceptionnelles de MEB pour que cet exposé soit clair et bien illustré !
Dans la classe des Insectes le corps, composé d'anneaux, est divisé en trois segments : tête, thorax et abdomen; les membres sont toujours au nombre de six, avec une ou deux paires d'ailes ; les insectes possèdent l'équivalent d'un squelette extérieur (exosquelette) qui se compose d'anneaux plus ou moins réguliers et complets, réunis de manière plus ou moins solide. Ce tégument conserve une certaine flexibilité aux articulations, mais il présente une dureté considérable. Les insectes respirent au moyen de trachées et disposent d'un système vasculaire rudimentaire.
Pour les mouches, détails supplémentaires, mais particuliers à chaque groupe d'insectes, on a, sur la tête, 2 yeux composés, 3 ocelles ou yeux simples, 1 paire d'antennes et des pièces buccales de type suçeur ou piqueur, 1 paire d'ailes et une paire de balanciers sur le thorax ; les anneaux de l'abdomen ne portent pas, en général, d'appendices.

Morphologie latéral
01: 3 segments du thorax - 02 : tête - 03 : œil composé - 04 : antenne - 05 : pièces buccales - 06 : palpe - 07 : lèvre supérieure - 08 : lèvre inférieure - 09 : patte - 10 : trochanter - 11 : fémur - 12 : tibia - 13 :
tarses - 14 : griffe - 15 : pelote adhésive - 16 : tube de ponte - 17 : abdomen - 18 : balancier - 19 : cuilleron - 20 : aile membraneuse
Reproduction et utilisation interdites
 
2 - Le système tégumentaire De consistance cornée, les diverses parties sont unies entre elles par des membranes flexibles leur permettant une mobilité relative. Il faut donc considérer ce revêtement comme un squelette cutané externe; il est formé par un hypoderme, et une cuticule externe rigide incrustée de chitine, substance chimique résistante, dure et imperméable. A cette chitine, viennent s'ajouter des pigments qui donnent aux téguments leur couleur.
Les poils articulés dans des fossettes entrent plus ou moins profondément dans l'épaisseur de l'hypoderme. L'attache des muscles puissants qui mettent en action les membres et les ailes, nécessite des points d'appui résistants : des saillies intérieures de ce squelette cutané se présentent alors dans le corps.
3 - Le thorax
Il est toujours subdivisé en trois segments. Chacune porte une paire de pattes et, chez les mouches la deuxième, une paire d'ailes membraneuses et la troisième une paire de balanciers destinés à stabiliser le vol de l'insecte.
Le degré de mobilité que présentent les trois anneaux du thorax par rapport les uns aux autres est assez variable mais le premier segment jouit de l'indépendance la plus grande.
4 - L'abdomen
Il est la troisième division du corps des insectes, et ordinairement la plus volumineuse, car le thorax ne contenant en somme que les muscles locomoteurs, c'est dans l'abdomen que se trouvent tous les viscères. Cet abdomen a une forme allongée plus ou moins cylindrique, et est formé d'anneaux.
5 - La tête.

Antennes de mouche
© L. deVos
Reproduction et utilisation interdites
 
Les organes des sens (yeux) sont traités plus loin… Les antennes, toujours au nombre d'une paire, sont des appendices articulés dont le nombre d'articles est variable. Le plus souvent, l'insecte les porte étendues horizontalement devant lui pour reconnaître le terrain ou palper les objets qui se trouvent sur sa route, mais ce n'est justement pas le cas des mouches chez qui les antennes sont relativement courtes et repliées sur l'avant de la tête.

Diptère - Tête de face MEB
© L. deVos
Reproduction et utilisation interdites
 
Les pièces buccales sont formées du labre, ou lèvre supérieure articulée au crâne. En dessous viennent les mandibules puis les mâchoires qui dirigent les aliments liquides vers le pharynx. Sous les mâchoires vient la lèvre inférieure qui s'articule à la partie inférieure de la tête. La structure de la lèvre inférieure, qui porte des palpes labiaux, est très compliquée dans certains groupes.

Tête de profil
Reproduction et utilisation interdites
 
Mais chez les insectes suceurs comme la mouche, la bouche présente des modifications tellement profondes par rapport au schéma général, qu'il faut un examen attentif pour retrouver les éléments constitutifs de ses diverses parties : le tout forme une trompe. La mouche a une préférence pour les aliments liquides car elle ne mastique pas. Elle aspire le liquide avec une trompe rétractile (le labium) qu'elle déploie de sa tête. Si un aliment est trop compact, elle le dilue en régurgitant sur lui des substances sécrétées par son intestin contenant des enzymes. Elle suce ensuite le liquide digéré. En régurgitant fréquemment une partie de son repas précédent, elle transmet des microbes pathogènes à nos aliments.

Tête de face
1-ocelle, 2-œil composé, 3-antenne, 4-6-9-10-11 pièces buccales formant la trompe dont on voit la coupe à droite du schéma.
Reproduction et utilisation interdites
 
Chez le moustique, on retrouve les éléments constitutifs précédemment décrits, mais modifiés pour former une structure rigide capable de percer un épiderme : la lèvre supérieure est allongée en stylet; la lèvre inférieure disposée en trompe; les palpes labiaux très courts; les mandibules, et les mâchoires, toutes allongées en minces filets. 6 - Les pattes.
Chaque patte est composée, quel que soit le type d'insectes, des mêmes parties. La hanche s'articule sur le thorax.

Mouche patte, extrémité.
Reproduction et utilisation interdites
 
A la hanche s'attache un article de forme très variable, parfois formé de deux divisions, que l'on nomme trochanter.

Mouche patte, extrémité, 1MEB
© L.deVos
Reproduction et utilisation interdites
 
La troisième partie de la patte, toujours allongée, robuste, est le fémur. A lui s'articule le tibia dont les bords peuvent être armés d'épines. La dernière division de la patte est appelée tarse, composée de plusieurs articles dont le dernier porte des griffes et chez la mouche des pelotes adhésives qui lui permettent de marcher sur les surfaces très lisses et au plafond…

Mouche patte, extrémité, 2MEB
© L.deVos
Reproduction et utilisation interdites
 
7 - Les ailes. Ces organes sont de larges palettes membraneuses, ordinairement transparentes chez la mouche, formées de deux cuticules maintenues par des nervures solides, de nature chitineuse, et dont les ramifications se répartissent d'une façon invariablement régulière suivant les groupes.

Mouche, aile, détail et légende
©
http://aramel.free.fr
Tous droits réservés 

Diptère balancier, MEB
© L.deVos
Reproduction et utilisation interdites
 
Chez les mouches les balanciers, remplacent la deuxième paire d'ailes et servent de contrepoids, stabilisateurs du vol, ils permettent ainsi des manœuvres extraordinaires en vol. En vol, les ailes peuvent battre 200 fois par seconde chez la mouche, et chez le moustique jusqu'à 800 à 1000. Elles volent en moyenne à 8 km/h. Elles disposent d'une maniabilité surprenante en vol. 8 - Le système musculaire
Les muscles sont répartis par faisceaux de fibres enveloppées d'un sarcolemme ; les faisceaux de fibres musculaires groupés côte à côte s'insèrent directement aux téguments ou aux proéminences chitineuses; chez les adultes, les muscles sont moins nombreux et sont mieux délimités que chez les larves. Ces muscles sont surtout logés dans le thorax; les plus puissants pour les ailes et les pattes. La force musculaire des insectes est considérable :les fourmis qui tirent d'énormes proies par exemple. Mais pour le vol l'effort n'atteint pas un tel niveau, l'insecte ne pouvant lever un poids supérieur à son corps.
9 - L'appareil digestif. Le système glandulaire
L'appareil digestif des insectes ne présente pas de différences essentielles suivant les groupes quant au nombre et à la disposition des parties; la longueur du tube varie : chez les carnivores il est court, tandis que chez les phytophages il égale plusieurs fois la longueur du corps. Bouche, pharynx, œsophage assez court, jabot vaste, avec le rôle d'un premier estomac, se succèdent ; vient ensuite un gésier auquel fait suite l'intestin grêle qui se continue en un gros intestin terminé par un rectum débouchant à l'anus…
Les glandes annexes sont les glandes salivaires; ce sont elles qui fournissent aux moustiques les secrétions anticoagulantes. Viennent ensuite les glandes du tube digestif proprement dit. Il existe d'autres glandes destinées à divers usages : la soie, la cire, le venin… Mais, en principe, pas chez les mouches.
10 - L'appareil circulatoire
Les sucs élaborés dans le dernier estomac traversent ses parois, passent dans la cavité générale remplie de la lymphe, car l'appareil circulatoire n'est pas clos.
L'appareil circulatoire est composé d'un vaisseau dorsal qui fait fonction de cœur, fixé à la paroi supérieure du corps. Ce vaisseau est pulsatile.
Le sang des insectes est vaguement coloré à cause du plasma lui-même; les globules du sang des insectes sont sans couleur.
11 - L'appareil respiratoire
Il est formé de trachées, tubes fins enveloppant tous les organes se dilatant en sacs aériens chez les insectes qui volent, et débouchant au dehors par des ouvertures latérales nommées stigmates. Chacun de ces stigmates est un orifice arrondi muni d'un opercule et de soies qui empêchent l'introduction des corps étrangers. Les stigmates s'ouvrent sur les côtés du thorax et de l'abdomen. Grâce à une cuticule solide, la trachée demeure béante et ces tubes sont pleins d'air, et l'animal respire par des mouvements rythmiques des anneaux de l'abdomen.
12 - Le système nerveux. Les organes des sens
Le système nerveux des insectes se compose d'une double chaîne ganglionnaire ventrale occupant toute la longueur du corps. Elle part du ganglion céphalique et forme un collier oesophagien.
Un des sens les plus développés chez les insectes est assurément la vue. Leurs yeux sont de deux sortes, simples ou composés. Les yeux simples, appelés ocelles, possèdent une rétine, un corps vitré, une couche pigmentaire et une sclérotique.

Ocelle, MEB
© L.deVos
Reproduction et utilisation interdites
 
Les mouches en ont en principe 3 disposés en triangle sur le dessus de la tête. Les yeux composés forment de chaque côté du crâne une saillie arrondie subdivisée en une foule de petites cornées, chaque filament nerveux possède une mini-rétine formée de sept cellules nerveuses unies en un bâtonnet axial. Chacun des multiples petits yeux possède en outre son corps vitré, son cristallin et son propre liquide. Les antennes comptent, après les yeux, comme les organes des sens les plus importants. La fonction de ces appendices, tactile, se rapporte sans doute aussi à l'odorat. Le sens de l'ouïe est développé, sans qu'on connaisse son siège, mais les insectes produisent des sons…
13 - Les organes reproducteurs et dimorphisme sexuel
La reproduction des insectes est, dans la règle, toujours sexuée. Les sexes sont toujours séparés; l'hermaphrodisme est l'exception, de même que la parthénogenèse. Les organes d'accouplement sont situés à l'extrémité de l'abdomen. Les insectes sont ovipares. L'appareil génital mâle comporte des testicules, des canaux déférents, un canal éjaculateur et un pénis qui introduit les spermatophores dans le corps de la femelle.

Calliphora vicina, mouche à viande femelle
© C. König
Reproduction et utilisation interdites
 
Chacun de ces spermatophores est une petite masse d'éléments spermatiques enrobée dans de la sécrétion. L'appareil femelle comporte les ovaires avec leurs trompes, un oviducte avec son vagin et les pièces génitales externes. Les oeufs, nés dans les ovaires sont disposés en chapelets. Quand la femelle a été fécondée, ces oeufs, avant de quitter le vagin, reçoivent la sécrétion de glandes sébacées qui les rend collants et les aide à demeurer fixés aux corps étrangers. Les femelles ne prennent pas soin des petits, car elles meurent ordinairement après la ponte mais elles assurent à ceux-ci un abri, et une situation en rapport avec le genre de vie de la larve en particulier pour l'approvisionnement en nourriture.

Calliphora vicina, mouche à viande, mâle
© C. König
Reproduction et utilisation interdites
 
Un signe facile à voir : la distance entre les yeux composés Les mâles meurent quelques jours après l'accouplement, les femelles après la ponte, mais bien des insectes vivent plusieurs années. De manière générale, ceux qui ont eu la vie la plus longue à l'état de larve vivent moins longtemps à l'état d'imago.
Les différences sexuelles extérieures sont assez nettes, les sexes manifestant un dimorphisme plus ou moins prononcé. Les femelles sont souvent plus volumineuses que les mâles et ont l'abdomen plus développé.

Source : http://www.futura-sciences.com/fr/doc/t/zoologie-1/d/la-mouche-presente-dans-le-monde-depuis-250-ma_677/c3/221/p3/


Back to top
Guest
Guest

Offline




PostPosted: Sun 22 Feb - 12:12 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

vin diou c'est archi moche une mouche qd même !

Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Mon 23 Feb - 07:55 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

rire oui mais bon !

Back to top
Theo_caramel
Guest

Offline




PostPosted: Wed 25 Mar - 19:51 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

heureusement k'IW nous a po fait le sens contraire  Confus vin diou c'est archi moche une mouche qd même != vindiou c'est archi mou une moche qd meme ! 

Back to top
Guest
Guest

Offline




PostPosted: Thu 26 Mar - 09:46 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

B9 Okay Mort de Rire

Back to top
Lolane
Guest

Offline




PostPosted: Sat 28 Mar - 01:50 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

Heu c'est normal que la Mouche porte des lunettes de soleil ??? heinnnnnn ...! V5

Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Sat 28 Mar - 17:15 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

 
 
 
par  
David Lafrenière 171 
 
Nom français:Girafe
 
 
Nom anglais:
Giraffe 
Nom latin:Girafe camelopardalis
Classe:Mammifères
Ordre:Artiodactyles
Famille:Giraffidés
Taille:5 m
Poids:950 à 1500 kg 
Longévité:25 ans
Code:
[size=18][font=Comic Sans MS] [img]http://educ.csmv.qc.ca/mgrparent/vieanimale/mam/girafe/Diviseur.JPG[/img][/font][/size]
 
Code:
[left][b][u][size=24][color=#000000][font=Comic Sans MS]Description physique:[/font][/color][/size][/u][/b] [/left]
 
La girafe est un mammifère qui est, à ce jour, le plus grand animal terrestre. Elle est un ruminant. Elle possède un long cou mesurant jusqu'à deux mètres et son pelage est couvert de tâches irrégulières de couleur brun acajou, mais il n'en existe pas deux semblables. Chaque girafe a un pelage unique. Les pattes avant de la girafe sont un peu plus longues que celles de derrière. Sa tête est ornée de deux petites cornes. Ses yeux, qui voient à plus de 2 km, sont bordés de longs cils qui retiennent le sable et la poussière. Ses narines sont largement écartées. Ses oreilles sont tapissées de fins poils qui filtrent la poussière. Elle a une très longue langue rugueuse qui mesure 50 cm. La queue de la girafe est souple et se termine par une longue touffe noire et épaisse. Les mâles se distinguent des femelles par leur grandeur mais aussi par l'aspect de leurs cornes. Comme tous les artiodactyles, la girafe possède des sabots. 
 
 
 
 
 
 
 
Habitat:  
 
La girafe vit sur la côte Est du continent africain. Elle habite la savane qui est une vaste étendue d'herbes jaunies par le Soleil, parsemée d'arbres. On la retrouve surtout dans le Parc national de Serengeti qui se trouve plus précisément en Tanzanie et au Kenya.  
 
 
 
 
Reproduction:  
 
Chez les girafes, il n'y a pas de saison marquée pour la période d'accouplement. Les mâles se livrent à des combats qui sont rarement dangereux. Après quelques échanges, le vaincu abandonne et s'éloigne. La gestation dure 15 mois. Lorsque la femelle met bas, surtout au printemps, elle accouche debout! Le girafon fait alors une chute de deux mètres. À la naissance, il pèse 60 kg et mesure deux mètres. Une heure après sa naissance il se tient debout. Le girafon ne connaîtra jamais son papa, car dès l'accouplement terminé, celui-ci disparaît dans la savane. La girafe peut commencer à se reproduire vers l'âge de quatre ou cinq ans.  
 
 
 
 
 
Comportement et mode de vie:  
 
Les girafes ne migrent pas de façon régulière, elles vagabondent dans la savane africaine à la recherche d'eau de d'herbes fraîches. La girafe est un animal grégaire. Les femelles et les jeunes forment des troupeaux composés de 50 à 60 individus, car elles s'y sentent plus en sécurité. Tandis que les mâles adultes ont tendance à vivent en solitaire. La girafe est très craintive, dès qu'elle entend un bruit suspect, elle sursaute avant de partir au galop. Elle dort 3 à 4 heures par jour, mais ne pose jamais la tête pour dormir. Sa principale activité de la journée est de manger. Durant le premier mois le girafon reste près de sa maman, après quelques semaines elle le conduit vers d'autres petits qui sont surveillés à tour de rôle par les autres mères, ce qui lui laisse un peu de temps pour se nourrir tranquillement (une garderie quoi!).  
 
 
 
Alimentation:  
 
La girafe est un animal herbivore, elle mange les feuilles des arbres grâce à son long cou. La girafe mange aussi les jeunes pousses, les épines, l'écorce et le fruit des arbres. Elle mange environ 80 kg de nourriture  et boit de 30 à 40 litres d'eau par jour. L'acacia est le plat préféré de la girafe. Ses pousses sont sucrées et gorgées d'eau. Donc, elle peut se passer de boire durant quelques jours. Durant les premiers mois, le lait maternelle est le principal aliment du girafon.  
 
 
 
 
 
Saviez-vous que...  
 
-Il existe pas moins de 9 espèces de girafe. Seul leur pelage diffère d'une espèce à l'autre. 
 
-La girafe a une tension artérielle élevée et, quand elle se penche pour boire, tout son sang est entraîné vers la tête sous l'effet de la gravité. 
 
-Comme l'être humain, la girafe possède sept vertèbres cervicales. Toutefois chez la girafe, elles sont très allongées et mesure 30 cm chacun. 
 
-Quand la girafe court, elle avance en même temps les deux pattes de droite puis les deux pattes de gauche. On dit qu'elle va à l'amble. Ce n'est pas très efficace mais élégant: elle peut galoper jusqu'à 60 km/h. 
 
-Lorsque le vent soulève la poussière, la girafe peut boucher ses narines. 
 
-Le girafon grandit très vite: jusqu'à dix cm par mois la première année. 
 
-En 1826, le pacha d'Égypte offre une girafe à Charles X. Après son arrivée aux Tuileries, elle devient la reine du Jardin des Plantes qui est le premier zoo du monde. 
 
-Le cousin de la girafe est l'okapi, ses ancêtres sont le sivatherium et le paleotragus. 
 
 
 
 
 Bibliographie:  
 
-Marie, Christian. La petite girafe. Qui est-tu? 
 
-Bradshaw, Jeremy. La girafe. L'encyclopédie des animaux 
 
-Yang, Man-Hua. La girafe. Gros plan sur la nature 
 
 


Back to top
Lolane
Guest

Offline




PostPosted: Sat 28 Mar - 17:56 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

...Merci Infiniment cent..!  Il faudra que je papote avec Exu !

Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Sun 29 Mar - 04:55 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

Il est indisponible pour l'instant, mais j'en suis sûr quand il reviendra, il prendra autant de plaisir que nous toutes et tous à répondre à tes questions, Belle Lolane...

Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Sun 29 Mar - 04:58 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

Vue du dessus
 
English Version Chélicères: Elle servent à déchiquetter sa proie et et ainsi de faciliter son ingurgitation.

Mains: Elles ont pour but d'attraper sa proie, de creuser leur cachette, de se protéger face au prédateur potentiel mais aussi pour le mâle a saisir les mains de la femelle pour débuter une danse nuptiale avant l'accouplement.

Yeux: Il y en as 2 types. Une paire sur le dessus du céphalotorax ce sont les yeux médians et une à cinq paires sur les cotés du céphalotorax ce sont les yeux latéraux. Certains n'en possédent pas comme le Belisarius xambeui.

Pattes locomotrices: Elles servent évidemment à se déplacer mais aussi à repousser la tourbe ou le sable pendant que le Scorpion creuse.

Tergites: Elles comportent 7 plaques tout le long du Mesoma. De matière chitineuse elles servent de bouclier.

Telson: Il est composé de la vésicule à venin et de l'aiguillon qui lui même peut comporter en dessous une petite excroissance appelée aussi dent qui permettras de différencier le sexe d'un specimen et de le déterminer.

Source : http://incaudavenenum.e-monsite.com/rubrique,vue-du-dessus,1069588.html


Back to top
Guest
Guest

Offline




PostPosted: Mon 30 Mar - 08:03 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

c'est charmant comme petite bête... Confus

Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Mon 30 Mar - 12:25 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

Mort de Rire  n'est-ce pas ?

Back to top
Guest
Guest

Offline




PostPosted: Mon 30 Mar - 13:04 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

moi z'a peur Z13

Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Tue 31 Mar - 14:07 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

Peur de quoi ? v2

Back to top
Guest
Guest

Offline




PostPosted: Thu 2 Apr - 10:07 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

ben... de la grosse bèbète tien !... enfin...grosse... tout est relatif... V5

Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Fri 3 Apr - 14:58 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

Mort de Rire  Depuis quand la grande a peur de la grosse ? V5

Back to top
Theo_caramel
Guest

Offline




PostPosted: Thu 30 Apr - 10:58 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

depuis kil y a un dard à l'autre bout  V5

Back to top
Guest
Guest

Offline




PostPosted: Thu 30 Apr - 19:54 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

suis po sur qu'on parle d'animal là... si ? Cool

Back to top
Theo_caramel
Guest

Offline




PostPosted: Sat 2 May - 00:39 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

si si  V5

Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Wed 6 May - 17:37 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

rire une tite bête qui s'enfouirait...belle cause animale !

Back to top
Tothipo
Guest

Offline




PostPosted: Mon 19 Oct - 03:43 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

La chauve -souris



Légende :
1 – Pouce (et sa griffe)6 – Phalanges11 – Fourrure
2 – 2ème doigt7 – Avant-bras12 – Museau
3 – 3ème doigt8 – Patagium (membrane alaire)13 – Eperon
4 – 4ème doigt 9 – Oreille 14 – Queue
5 – 5ème doigt10 – Tragus (ou oreillons)15 – Pied

Contrairement aux croyances populaires, les chauves-souris ne sont pas aveugles, elles possèdent de petits yeux fonctionnels, cachés dans la fourrure et qui leur permettent de percevoir les grandes lignes de leur environnement spatial au crépuscule.


Back to top
K 2
Guest

Offline




PostPosted: Tue 20 Oct - 14:31 (2009)    Post subject: Jeu - Apprendre Reply with quote

K 2 Informe

Toutes les espèces de chauves-souris présentes en France sont intégralement protégées par l'arrêté ministériel du 23 avril 2007 relatif à la protection des mammifères selon l'article L.411-1 du Code de l'Environnement.
19 espèces sont classées dans la liste rouge de la faune menacée de France et 13 espèces sont présentes sur la liste rouge mondiale.

Source : K 2


Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Le.Nautile - Partage des Savoirs Forum Index -> SALLE DE PILOTAGE LE.NAUTILE "VAISSEAU du PARTAGE et de la CONVIVIALITÉ" -> CASINO -> Salle de Jeux All times are GMT + 2 Hours
Goto page: <  1, 2
Page 2 of 2

 
Jump to:  

Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation

Template SG-1 by Dav.bo
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

... ga(‘set’, ‘&uid’, {}); // Définir l'ID utilisateur partir du paramètre user_id de l'utilisateur connecté. ... http://localhost:8080 https://myproductionurl.www.forum-le-nautile.com (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){ (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o), m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m) })(window,document,'script','https://www.google-analytics.com/analytics.js','ga'); ga('create', 'UA-51495022-1', 'auto'); ga('require', 'GTM-WGNFT9W'); ga('send', 'pageview');