… www.forum-le-nautile.com …

bxa22vnklusn.forum-le-nautile.com. gv-no2wa4iqyhtseg.dv.googlehosted.com Le.Nautile - Partage des Savoirs :: La Phytothérapie
Le.Nautile - Partage des Savoirs Forum Index Le.Nautile - Partage des Savoirs
De l'Homme à l'animal
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Certification du label Qualité : forum-le-nautile.com certifié de qualité par DNSLookUp Traduction des 58ères langues officielles en sélectionnant la langue de votre choix.
La Phytothérapie

 
Post new topic   Reply to topic    Le.Nautile - Partage des Savoirs Forum Index -> PONT INTERMÉDIAIRE TRIBORD -> Sciences & Recherches -> Technique Thérapeutique
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Lolane
Guest

Offline




PostPosted: Thu 23 Apr - 08:58 (2009)    Post subject: La Phytothérapie Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
Phytothérapie...Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.





Séchage de plantes médicinales dans un centre de médecine tibétaine traditionnelle (Jarkot, Nepal). Elles seront ensuite broyées en poudre fine et utilisées en tisane


La phytothérapie, étymologiquement le traitement par les plantes, est une méthode thérapeutique qui utilise l'action des plantes médicinales.
On peut distinguer deux types de phytothérapie :


  • Une pratique traditionnelle, parfois très ancienne basée sur l'utilisation de plantes selon les vertus découvertes empiriquement. Selon l'OMS, cette phytothérapie est considérée comme une médecine traditionnelle et encore massivement employée dans certains pays dont les pays en voie de développement. C'est une médecine non conventionnelle du fait de l'absence d'étude clinique.



  • Une pratique basée sur les avancées scientifiques qui recherche des extraits actifs des plantes. Les extraits actifs identifiés sont standardisés. Cette pratique conduit aux phytomédicaments et selon la réglementation en vigueur dans le pays, la circulation des phytomédicaments est soumise à l'autorisation de mise sur le marché (AMM). On parle alors de pharmacognosie ou de biologie pharmaceutique.

Histoire


Description de l'usage du cumin et de l'aneth - La matière médicale de Dioscoride, copie en arabe de 1334


Le premier texte connu sur la médecine par les plantes est gravé sur une tablette d'argile, rédigé par les Sumériens en caractères cunéiformes 3000 ans av. J.-C.; Ils utilisaient des plantes telles le myrte, le chanvre, le thym, le saule en décoctions filtrées.
Le Papyrus Ebers, du XVIe siècle av. J.-C. est le premier recueil connu consacré aux plantes médicinales. De loin le plus volumineux connu de l'Égypte ancienne avec « 110 pages », il fait référence à de plus anciens documents citant des dizaines de plantes accompagné d'un mode d'utilisation.
Les Grecs et les Romains utilisaient également de nombreuses plantes. On en retrouve des références, entre autres, dans l'œuvre de Dioscoride (médecin grec du Ier siècle) (cf. illustration).
En Europe, les plantes représentent l'essentiel de la pharmacopée jusqu'à la fin du XIXe siècle et l'avènement de la chimie moderne. Encore largement utilisées après la Seconde Guerre mondiale, elles furent ensuite supplantées par les médicaments de synthèse plus simples d'emploi.
En France, le diplôme d'herboriste a été supprimé en septembre 1941 par le gouvernement de Vichy. De 4 500 herboristes en 1941, ils sont désormais une dizaine tandis qu'en Allemagne ou en Italie, on compte plusieurs milliers d'herboristes.



Méthodes : utilisation et fabrication
En phytothérapie traditionnelle les plantes peuvent être utilisées fraîches, ce qui n'est pas toujours possible, ou séchées, entrant ensuite éventuellement dans des préparations diverses préservant leurs principes actifs. On les administre sous forme de teintures alcooliques, macérats, tisanes, compresses, baumes... (remarque : la tisane ne permet d'extraire que les principes actifs de la plante solubles dans l'eau).
Des procédés plus récents permettent d'obtenir l'ensemble des principes actifs, la plus rudimentaire consiste en un broyage fin (cryobroyage par exemple) de la plante après séchage et permet l’obtention d’un poudre totale de plante. Cette poudre peut être ensuite présentée sous forme de comprimés, gélules, sachets, etc.
Un autre procédé, l’extraction, optimisant le principe de la tisane avec une technologie de pointe, permet l’obtention d’une poudre purifiée et concentrée en principes actifs. Après le broyage grossier des plantes, la poudre est dans une solution naturelle, le solvant (eau ou alcool), adaptée aux propriétés physico-chimiques des principes actifs recherchés. Cette phase cruciale permet d’isoler tous les actifs et de conserver leur synergie d’action. Le liquide ainsi obtenu va ensuite subir une phase de filtration afin d’éliminer les composés solides non assimilables tels que la cellulose. Puis une phase de séchage modéré sous vide qui éliminera progressivement le solvant et d’éventuels contaminants. L’extrait sec ainsi obtenu bénéficie des avantages suivants :


  • Concentration en principes actifs
  • Uniformité de la teneur en principes actifs (indépendamment des variations naturelles, lieu, saison…)
  • Biodisponibilité maximale par suppression des composés non assimilables
  • Sécurité sanitaire : absence de contamination microbiologique et chimique


En Europe, certaines plantes sont reconnues comme plantes médicinales, et soumises comme les médicaments à une autorisation de mise sur le marché. De ce fait, les produits extraits de certaines plantes ne sont vendus que dans les pharmacies et parfois sur ordonnance.
Article détaillé : plantes utilisées en phytothérapie.


Précautions d'emploi de la phytothérapie
Certaines plantes contiennent des principes actifs qui peuvent être extrêmement puissants, d'autres sont toxiques à faible dose. Le fait que l'on n'utilise que des plantes ne signifie pas que cela est sans danger, la culture libre de certaines plantes est interdite dans certains pays, le cas le plus courant étant le pavot dont la culture est réglementée en France et destinée à la seule industrie pharmaceutique.
La pharmacologie reconnaît l'action bénéfique de certaines plantes et s'attache donc à extraire le principe actif de ces plantes. La consommation « brute » de la plante induit la consommation d'autres produits contenus dans la plante que le principe actif, ne permettant ainsi pas de connaître la dose exacte de principe actif ingéré entraînant un risque de sous-dosage ou de surdosage. Pour certains médecins phytothérapeutes, les autres principes vont atténuer les effets secondaires en entrant en interaction. Un exemple : la distillation de la lavande permet de dénombrer plus de 200 molécules différentes, dont des cétones et coumarines, dont la toxicité est moindre que s'ils étaient utilisés seuls .
La composition d'une plante peut varier d'un spécimen à l'autre, dépendant du terrain, des conditions de croissance, humidité, température, ensoleillement, qui vont déterminer ce que l'on appelle en aromathérapie le chémotype.
De même, il ne faut pas utiliser des plantes d'origine douteuse, puisque les facteurs de pollution, la cueillette et les méthodes de conservation, de stockage… peuvent altérer les propriétés des plantes.

Erreur de fabrication
À titre d'exemple, une préparation pour tisane amaigrissante, vendue en pharmacie, a ainsi fait des victimes au début des années 1990 : une erreur de traduction a inclus une plante de la famille des aristoloches, très dangereuse, qui a entraîné des insuffisances rénales majeures et des cancers chez 110 personnes en Belgique.

Interaction
La prise simultanée de plantes médicinales et de médicaments peut entraîner l'interaction des deux remèdes et l'apparition d'effets secondaires, parfois graves. Par exemple, le millepertuis peut inhiber l'effet de médicaments comme la digoxine, la théophylline, les anticoagulants à base d'anti-vitamine K, des contraceptifs oraux et certains antidépresseurs, ou d'autres moins utilisés comme la ciclosporine, des traitements contre l'infection à VIH (sida) comme l'amprénavir ou l'indinavir, ou certains anticancéreux.

Naturel ne signifie pas bénéfique
Notons enfin que certains présentent la phytothérapie comme méthode « naturelle ». Cet argument du naturel est souvent de type publicitaire ou d'effet de mode jouant sur une ambiguïté : naturel égalerait « bénéfique » et « inoffensif » (alors que la nature n'est ni bonne ni mauvaise, la mort, la maladie, les venins ou les toxines étant naturels…). On estime que 5 % des intoxications sont dues aux plantes, parfois par des préparations phytothérapiques comme les aconits.

Symbolique
Alors que depuis l'Antiquité les spécialistes des plantes étaient clairement identifiés, du médecin à l'herboriste, et que cette séparation est encore en vigueur dans d'autres sociétés de par le monde : certaines plantes sont sacrées, préparées uniquement par la personne qui remplit la fonction de guérisseur.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Phytothérapie.

  






360 PLANTES MEDICINALES  
 
 
ET LEUR USAGE
- Absinthe,Artemisia absinthium, ASTERACEAE, feuilles et fleurs , huile essentielle : eupeptique, stimulant l’appétit, tonique général mais huile essentielle TOXIQUE
- Acacia, Acacia senegal, MIMOSACEAE, gomme « arabique » : pharmacie (excipient) et stabilisant alimentaire (industrie)
- Achillée mille-feuille, Achillea Millefolium, ASTERACEAE , fleurs, teinture-mère : anti-inflammatoire, antispasmodique, dermatologie
- Aconit, Aconitum napellus, RENUNCULACEAE, racine :TOXIQUE, analgésique, sédatif, anti-congestif respiratoire, homéopathie
- Acore, Acorus calamus, ARACEAE, rhizome, teinture-mère , huile essentielle : stimulant digestif, parfumerie, risque TOXIQUE
- Adhatoda (malabar nut tree), Adhatoda vasica, ACANTHACEAE, feuille : asthma, bronchite chronique, antispasmodique, expectorant
- Agave, Agave sisalane= Agave fourcroydes, AMARYLLACEAE, feuilles : source d’Hécogénine (synthèse des stéroïdes)
- Aigremoine, Agrimonia eupatoria, ROSACEAE, feuilles et fleurs, teinture-mère : astringent, antidiabétique
- Aletris, Aletris farinosa, LILIACEAE, racine : eupeptique, appéritif
- Alfalfa, Medicago sativa, FABACEAE, feuilles : stimulant général, troubles de la ménopause
- Amandier, Prunus dulcis, ROSACEAE, graine (amande), feuilles et fleurs : huile en cosmétologie et dermatologie, huile médicinale, émollient
- Androgaphis, Andrographis paniculata, ACANTHACEAE, tige et feuilles : troubles gastro-intestinaux mineurs, infections virales des voies respiratoires (anti-rhume)
- Anémone, Anemone pulsatilla, RENUNCULACEAE, plante entière, partie aérienne fleurie : antispasmodique, sédatif, TOXIQUE à l’état frais
- Aneth, Anethum graveolens, APIACEAE, graines , huile essentielle : troubles digestifs, dyspeptie
- Angélique chinoise, Angelica sinensis, APIACEAE , racines : principalement en médecine chinoise
- Angélique, Angelica archangelica, APIACEAE : régulateur digestif, hypocholestérolémiant
- Anis vert , Pimpinella anisum, APIACEAE, fruit sec : spasmolytique digestif, carminatif, anti-dyspeptique, psychostimulant
- Antiaris, Antiaris toxicaria, MORACEAE, sève : TOXIQUE , poison de flèches cardiotoxique
- Arbre de judée, Cercis silicastrum, CAESALPINIACEAE, graines, bourgeons : mucilagineuses, adoucissantes, antispasmodique vasculaire
- Aréquier, Areca catechu, PALMAEAE, graine (noix d’arec) : masticatoire psychostimulant, parasympathomimétique
- Argousier, Hippophae rhamnoides, ELAEGNACEAE, fruits : tonique, anti-infectieux, vitamine C
- Aristoloche, Aristolochia clematis, ARISTOLOCHIACEAE, feuilles et racines : astringent, diurétique, emménagogue
- Armoise, Artemisia vulgaris, ASTERACEAE, feuilles et fleurs, huile essentielle : eupeptique, antispasmodique, emménagogue(tradition), règles douloureuses
- Arnica, Arnica montana, ASTERACEAE, capitules (fleurs) séchées, teinture mère : vulnéraire (traumatismes, ecchymoses)
- Aspérule, Aspérula odorata, RUBIACEAE, fleur et plante entière : sédatif, antispasmodique
- Aubergine, Solanum melongena, SOLANACEAE teinture-mère : hypocholestérolémiant
- Aulne, Alnus glutinosa, BETULINEAE, écorce, feuilles vertes, bourgeons : astringent, anti-inflammatoire
- Aunée, Inula helenium, ASTERACEAE, racine et rhizome : diurétique, béchique, anti-helminthique
- Ayahuasca (ou caapi ou yage) , Banisteriopsis caapi, Banisteriopsis inebrians, Banisteriopsis rusbyana, MALPIGHIACEAE , tiges : hallucinogène, psychodysleptique
- Acalypha, Acalypha wilkesiana, Acalypha indica, EUPHORBIACEAE, plante entière : antifungique, antiartérioscléreux (A. indica en médecine ayurvédique), homéopathie (contre les hémoptysies)
- Adonis, Adonis vernalis, RANUNCULACEAE, fleurs : tonicardiaque et diurétique , un peu TOXIQUE
- Ail, Allium sativum, LILLIACEAE, bulbe : anti-athéromateux, anti-hypertenseur, hypolipémiant, fibrinolytique, anti-agrégant plaquettaire, immunostimulant, antibiotique
- Albizzia, Albizzia lebeck, FABACEAE, écorce, écorce de racine : anti-allergique, hypocholestérolémiant
-Alchemille, Alchemilla vulgaris, ROSACEAE, paries aériennes : astringent
-Aloes, Aloe vera = Aloe vulgaris = Aloe barbadensis, LILIACEAE, suc et gel d’aloes : laxatif, dermatologie cosmétologie, immunostimulant, antiviral
-Amaranthes, Amaranthus spinosus, Amaranthus viridis, AMARANTHACEAE, parties aériennes : « dépuratif » traditionnel
-Ambrosia, Ambrosia maritima, ASTERACEAE, sommités fleuries : antispasmodique, diurétique, traitement de la bilharziose digestive, molluscide (contrôle des vecteurs de parasites)
-Ananas, Ananas comosus = Ananas sativus, BROMELIACEAE, fruit mur, tiges : vitamine C, enzymes protéolytiques anti-inflammatoires, anti-agrégant plaquettaire
-Arbre à pain, Artocarpus altilis = A. communis = A. incisa, MORACEAE, fruit, latex : protéolytique, hypotenseur, astringent, diététique(fruit fermenté)
-Argémone, Argemone mexicana, PAPAVERACEAE, plante entière, graines, latex : TOXIQUE, latex antiverrues
-Artichaut, Cynara scolymus, ASTERACEAE, feuilles : cholérétique, hypocholestérolémiant
-Asclépias, Asclepias curassavica, ASCLEPIADACEAE, plante entière, latex : cardiotonique mais TOXIQUE
-Astragale, Astraglus membranaceus, FABACEAE, racine : immunostimulant, antiviral, adaptogène, diurétique, hypotenseur
-Aubépine, Crataegus monogyna, C. laevigata=oxyacantha, C. pentagyna, C. nigra, C. azarolus, ROSACEAE, fleurs, bourgeons, teinture-mère : sédative, éréthisme cardiaque et neurotonie
-Avocat, Persea americana = Persea gratissima, LAURACEAE, fruit : cosmétologie, dermatologie, diététique, parodontopathies



 
 
 
- Badamier, Terminalia catappa, COMBRETACEAE, fruit, feuille, écorce : astringent, antidiabétique, amande comestible- Badiane, Illicium verum (de Chine), Illicium anisatum=religiosum (du Japon), ILLIACEAE, fruit : dyspepties, colites- Ballote fétide, Ballota nigra, LABIATEAE, sommités fleuries, fleurs : sédative, anxiolytique, antitussive- Bananier, Musa acuminata = Musa sapientum, Musa troglodytarum , MUSACEAE, fruit, sève, feuilles : diététique, antiseptique, astringent, pansement- Bardane, Arctium lappa, ASTERACEAE , racine et feuille, teinture-mère : antibactérien, antifungique , dermatologie (furonculose), adoucissant
- Basilic, Ocimum basilicum, LABIATEAE, sommités fleuries, feuilles, huile essentielle : digestive, tonique, fébrifuge, antiseptique, anti-inflammatoire
- Belladone, Atropa belladona, SOLANACEAE , feuilles : TOXIQUE, alcaloïdes parasympatholytiques (hyosciamine, atropine, scopolamine)
- Berberis (ou épine vinette), Berberis vulgaris, Berberis souliena et Berberis wilsonae (asie), BERBERIDACEAE, racines : antibactérien, antifungique, hypotensif, tonique veineux
- Berce spondyle, Heracleum spondylium, APIACEAE, plante entière mais surtout les racines : hypotensif modéré, aphrodisiaque (vasodilatation)
- Bistorte, Polygonum bistorta, POLYGONACEAE, racine : astringent
- Bleuet, Centaurea cyanus, ASTERACEAE, fleurs : irritation oculaires, conjonctivites
- Boerhaavia (ou patagon), Boerhaavia diffusa, NYCTAGINACEAE, racine, feuilles : anti-inflammatoire, diurétique, stomachique, apéritive, tonique , sudorifique
- Boldo, Pneumus boldus, MONIMIACEAE, feuille : dyspepties d’origine hépatique, anti-inflammatoire
- Bouillon blanc, verbascum thapsus, verbascum densiflorum, verbascum phlomoides, SCROPHULARIACEAE, fleurs et feuilles : diurétique,sudorifique, émollient
- Bouleau, Betula pendula = Betula alba, BETULACEAE, écorce, feuille, bourgeons, sève : diurétique, antirhumatismal, antiarthrosique
- Bourdaine,Rhamnus frangula, RHAMNACEAE, écorce desséchée : laxatif
- Bourrache, Borrago officinalis, BORAGINACEAE, feuilles et fleurs, graines : sudorifique, « dépuratif » traditionnel, huile médicinale en soins dermatologiques, source d’acide gras insaturés
- Bourse à pasteur, Capsella bursa pastoris, BRASSICACEAE, plante entière, teinture mère : insuffisance veineuse, hémorragies utérines (bénignes)
- Bruyère, Erica cinerea, Calluna vulgaris, ERICACEAE, fleurs et sommités fleuries : diurétique et antiseptique urinaire
- Bryone, Bryonia dioica, CUCURBITACEAE, racine : plante TOXIQUE et caustique, purgatif drastique (toxique)
- Buchu, Barosma betulina, Barosma crenulata, Barosma serratifolia, RUTACEAE, feuille, huile essentielle : antiseptique urinaire, diurétique, industrie alimentaire et parfumerie
- Bugle rampant, Ajuga reptans, LABIATEAE, sommitées fleuries : astme, bronchites chroniques
- Bugrane ( ou arrête-bœuf), Ononis spinosa, FABACEAE, racine et plante entière : diurétique, antiseptique urinaire
- Busserole (ou raisin d’ours), Arctostaphylos uva-ursi, ERICACEAE, feuilles : infections urinaires - Cachiman morveux, Rollinia mucosa, ANNONACEAE, graines : insecticides
- Cade, Juniperus oxycedrus, CUPRESSACEAE, bois (huile de cade) : dermatologie, cosmétologie
- Café, Coffea arabica, Coffea canephora, RUBIACEAE, graine : stimulant
- Cajeput, Melaleuca cajuputi, MYRTACEAE, feuilles, huile essentielle : antiseptique spécialement des voies urinaires et génitales
- Calebassier, Crescentia cujete, BIGONIACEAE, pulpe du fruit : antiseptique, antibiotique
- Calotropis, Calotropis procera = calotropis gigantea, ASCLEPIADACEAE, latex : TOXIQUE, poison de flèche
- Camomille romaine, Chamomilla nobile, ASTERACEAE, fleur, plante entière, huile essentielle, teinture mère : antispasmodique digestif, dyspepties, dermatologie (adoucissant, antiprurigineux)
- Camphrier, Cinnamomum camphora, LAURACEAE, bois, huile essentielle : analeptique cardio-respiratoire, désinfectant, cosmétologie
- Cannabis, chanvre indien, chanvre, Cannabis sativa, CANNABACEAE, résine : psychodysleptique, antalgique, antiasthmatique, usage INTERDIT
- Cannelle, Cinnamomum zeylicanum, Cinnamomum cassia, LAURACEAE, écorce, huile essentielle : épice, stimulant digestif, antiseptique digestif, biliaire, cutané, dermatologie
- Capucine, Tropoleum majus, TROPAEOLACEAE, plante entière, limbe et pétiole : dermatologie, cosmétologie, affections bronchiques
- Carapa = Andiroba, Carapa guyanensis, MELIACEAE, fruit, bois, huile : anti-inflammatoire, antirhumatismal, insectifuge, antimitotique, cosmétologie
- Caroube, Ceratonia siliqua, CAESALPINIACEAE , graines : mucilage, colopathies, régime amaigrissant, industrie pharmaceutique et agroalimentaire
- Carthame, Carthamus tinctorius, ASTERACEAE, fleurs et graines : huile insaturée et colorant, insuffisance veino-lymphatique, analgésique
- Carvi, Carum carvi, APIACEAE, fruit, huile essentielle : stomachique, antispasmodique, carminatif, anti-dyspeptique, condiment
- Cascara, Rhamnus purshianus, RHAMNACEAE, écorce séchée : laxatif
- Casse puante, Cassia occidentalis, CAESALPINIACEAE, feuilles, racine, graines : fébrifuge, sudorifique, laxatif
- Casse, Cassia fistula, Cassia senna, CAESALPINIACEAE, feuilles, fruit : laxatif
- Cassis, Ribes nigrum, GROSSULARIACEAE, fruit, feuille, huile essentielle, bourgeon : anti-inflammatoire, antiarthrosique, industrie agro-alimentaire
- Cataire, Nepeta cataria, LAMIACEAE, fleurs, huile essentielle : antispasmodique, excitant les chats
- Cath (ou Kath), Catha edulis, CELESTRACEAE, feuille : masticatoire stimulant induisant la dépendance
- Cédre du liban, Cedrus limani, bourgeons, huile essentielle : psoriasis, eczéma sec, parfumerie
- Centaurée (petite), Centaurium erythroea, GENTIANACEAE, sommité fleurie, fleurs : apéritif, eupeptique, anti-inflammatoire, antipyrétique
- Cerisier, Prunus cerasus, ROSACEAE, pédoncule du fruit : diurétique, anti-inflammatoire
- Chardon bénit, Cnidus benedictus, ASTERACEAE, sommité fleurie : apéritif, eupeptique
- Chardon Marie, Silybum marianum, ASTERACEAE, fruit(graines), teinture mère : protecteur hépatique, dyspepties d’origine hépatique
- Charme, Carpinus betula, bourgeon : infections respiratoires, antiarthrosique, anti-hémorragique (thrombopénie)
- Chataignier, Castanea vesca, écorce, chaton, bourgeon, graine : astringent, protecteur veino-lymphatique
- Chélidoine, Chelidonium majus, PAPAVERACEAE, plante entière, latex : cholagogue, cholérétique, verrues, TOXIQUE
- Chêne, Quercus pedonculata, Quercus robur et autres espèces dont Quercus infectoria, ARMENTACEAE, écorce, graine, bourgeons, galle des feuilles : astringent, « dépuratif » traditionnel, tonique
- Chicorée, Cichorium intybus, ASTERACEAE, racine : diurétique, dyspepties d’origine hépatique
- Chiendent, Triticum repens = Agropyrum repens = Elymus repens, POACEAE, rhizome : diurétique, anti-inflammatoire urinaire
- Chrysantellum, Chrysantellum indicum, ASTERACEAE, plante entière, teinture mère : hépatoprotecteur, hypolipémiant, cholagogue, protecteur vasculaire
- Ciguës, Conium maculatum (grande ciguë), Cicuta virosa ( ciguë aquatique), APIACEAE, plante entière : TRES TOXIQUES, exceptionnellement analgésique local en compresses
- Cimifuga, Cimifuga racemosa, RENONCULACEAE, rhizome : antispasmodique, hypotenseur
- Citronnelle (des indes, lemon grass), Cymbopogon citratus, Andropogon citratus, POACEAE, tige et feuille , huile essentielle : sudorifique, sédatif anti-spasmodique, antiseptique, antiparasitaire
- Coca, Erythroxylum coca et Erythroxylum novogranatense, ERYTHROXYLACEAE, feuilles : anesthésique de contact, sympathomimétique, stimulant, masticatoire
- Cocculus, Cocculus laurifolius, MENISPERMACEAE : hypotenseur
- Cocotier, Cocos nucifera, ARECACEAE= PALMAE, noix, bourgeon, racine, sève : comestible oléagineux, astringent, antiseptique
- Cola ( ou Kola ), Cola nitida, STERCULIACEAE, graine : stimulant
- Colchique, Colchicum autumnale, LILIACEAE, graine et bulbe : TRES TOXIQUE, antimitotique, anti-inflammatoire, traitement de la crise de goutte
- Coleus, Plectranthus amboinicus = Coleus amboinicus, LABIATEAE, plante entière, huile essentielle : antiseptique, fébriguge, désinfectant digestif
- Consoude, Symphytum officinale, BORAGINACEAE, racine : usage externe en dermatologie, troubles trophiques et plaies atones, prurit
- Coquelicot, Papaver rhoeas, PAPAVERACEAE , pétales : sédatif léger, neurotonie
- Coriandre, Coriandrum sativum, APIACEAE, fruit, huile essentielle : régulateur de la digestion, anti-dyspeptique, antidépresseur
- Cornouiller, Cornus sanguinea, bourgeon, écorce, fruit : astringent , antiscléreux, peut-être anticoagulant
- Corossol, Annona muricata, ANNONACEAE, fruit, feuilles, huile essentielle, graines : fruit comestible, sédatif, insecticide, source d’alcaloides
- Cotonnier, Gossypium arboreum, Gossypium herbaceum, Gossypium hirsutum, Gossypium barbadense, MALVACEAE, graines, fleurs, feuilles : antifertilisant, émollient, mucilagineux
- Courge, Cucurbita pepo, CUCURBITACEAE, graines : vermifuge, adénome prostatique
- Cubèbe, Piper cubeba, PIPERACEAE, huile essentielle : antiseptique
- Curares, Chondrodendron tomentosum, Curarea toxifera, Cissampelos sp., Strychnos toxifera, Strychnos letalis, Strychnos sp.MENISPERMACEAE et LOGANIACEAE, principalement écorces : TOXIQUE, poison de flèche, myorelaxant en chirurgie et anesthésiologie
- Curcuma, Curcuma longa, ZINGIBERACEAE, rhizome, huile essentielle : cholérétique, cholagogue, anti-inflammatoire, protecteur gastrique, colorant alimentaire
- Cycas, Cycas revoluta, Cycas circinalis, et autres espèces, Macrozamia sp., Ceratozamia sp., Encephalartos sp., CYCADALES, graines : TOXIQUE, cancérogène
- Cyprès, Cupressus sempervirens, CUPRESSACEAE, cones femelles, teinture mère : protection veino-lymphatique, énurésie

- Dartrier, Cassia alata, CAESALPINIACEAE, feuilles : laxatif, antimycosique
- Datura, Datura stramonium, SOLANACEAE, feuilles : source d’alcaloides (scopolamine, atropine), TOXIQUE
- Derris, Derris sp.sp., FABACEAE, racine : source de roténone, insecticide non toxique pour les animaux à sang chaud
- Digitales, Digitalis lanata, Digitalis purpurea, SCROPHULARIACEAE, feuille : TOXIQUE, insuffisance cardiaque
- Dioscorée ou igname, Dioscorea sp.sp. , DIOSCOREACEAE : source de diosgénine pour l’hémisynthèse des stéroides
- Douce-amère, Solanum dulcamara, SOLANACEAE, tige : usage externe en dermatologie, légèrement TOXIQUE en usage interne
- Droséras, Drosera rotundifolia, Drosera intermedia, Drosera anglica, Drosera peltata, Drosera ramantacea, DROSERACEAE, plante entière : antispasmodique, sédatif léger

- Echinacée, echinacea purpurea, echinacea angustifolia, echinacea pallida, ASTERACEAE, racine, teinture mère : immunostimulant
- Eglantier, Rosa canina, ROSACEAE, fruit (cynorrhodon), bourgeon : tonique, astringent, immunostimulant, infections chroniques des voies respiratoires supérieures, migraines
- Eleuthérocoque, Eleutherococcus senticosus, ARALIACEAE, racine : adaptogène, anti-oxydant, tonique
- Ellébore blanc (ou vérâtre), Veratrum album, LILIACEAE, racine : TOXIQUE
- Encens et Myrrhe, Boswellia sp.sp., commiphora sp.sp., BURSERACEAE, gomme-résine antiseptique local et des voies respiratoires
- Ephedra, Ephedra equisetina, Ephedra sinica, Ephedra intermedia, Ephedra gerardiana, EPHEDRACEAE, tige : sympathomimétique, psychostimulant, régime amaigrissant, rhume, nombreuses contrindications
- Ergot de seigle, Claviceps purpurea, champignon parasite , plante entière : TOXIQUE, nombreux alcaloïdes, ocytocique, vasoconstricteur , convulsivant
- Erigeron, Erigeron canadensis, diurétique, albuminurie orthostatique
- Erysimum (herbe aux chantres), Erysimum officinale, BRASSICACEAE, sommité fleurie , fleur, teinture mère : anti-inflammatoire et antalgique de l’oropharynx et des voies respiratoires
- Eschscholtzia (pavot de californie), Eschscholtzia californica, PAPAVERACEAE, parties aériennes, teinture mère : sédatif anxiolytique
- Eucalyptus, Eucalyptus globulus, E. radiata, E. fruticetorum, E. dives, MYRTACEAE, feuilles, huile essentielle : antiseptique (notamment des voies respiratoires), antidiabétique
- Eupatoire, Eupatorium cannabinum, ASTERACEAE, plante entière : cholérétique et cholagogue, immunostimulant, protecteur hépatique
- Euphraise, Euphrasia officinalis, SCROPHULARIACEAE, plante entière : collyre anti-inflammatoire, astringent
- Erable champêtre, Acer campestre, bourgeons : diabète, immunostimulant

- Fenouil, Foeniculum vulgare, APIACEAE, fruit, huile essentielle : dyspeptie, liquoristerie
- Fenugrec, Trigonella foenum graecum, FABACEAE, graine : antidiabétique, hypocholestérolémiant, hypolipémiant, facilite la prise de poids
- Fève de calabar, Phytostigma venenosum, FABACEAE, graine : TOXIQUE, parasympathomimétique
- Fève de saint Ignace, Strychnos ignatii, LOGANIACEAE, graine : TOXIQUE, poison de flèche, homéopathie
- Ficaire, Ranunculus ficaria, RANUNCULACEAE, racines : poussée hémorroïdaire, anti-inflammatoire
- Figuier, Ficus carica, MORACEAE, latex, bourgeon, fruit : latex protéolytique, anti-inflammatoire, dyspepties d’origine gastroduodénale, laxatif doux, peut-être calmant léger
- Fougère « mâle », Dryopteris filix_mas = polystichum filix mas, ASPIDIACEAE, rhizome : TOXIQUE, antihelminthique
- Fragon, Ruscus aculeatus, LILIACEAE, rhizome : protecteur vasculaire, veinotonique
- Fraisier, Fragaria vesca, ROSACEAE, racine, feuilles, teinture mère : tonique astringent, antidiabétique
- Framboisier, Rubus idaeus, ROSACEAE, feuilles et jeunes pousses, bourgeons, teinture mère : astringent, dysménorrhée (traditionnellement antispasmodique)
- Framboisin, Ocimum gratissimum, O. micranthum, LABIATEAE, sommités fleuries, feuilles, huile essentielle : anti-dyspeptique, antiseptique, febrifuge, source d’eugénol
- Frêne à manne, Fraxinus ornus, OLEACEAE, séve desséchée : laxatif doux
- Frêne, Fraxinus excelsior, OLEACEAE, feuille, sève, bourgeons : diurétique « dépuratif », rhumatisme goutteux, anti-inflammatoire analgésique
- Fruits de la passion , barbadine, maracudja, passiflore fétide, Passiflora quadrangularis, P. edulis, P. foetida, PASSIFLORACEAE, fruits, feuilles , sève: source de Vitamine C, anti-inflammatoire, vulnéraire
- Fucus, Fucus serratus, Fucus vesiculosus, Ascophyllum nodosum, FUCACEAE, plante entière : régime amigrissant, hypothyroïdie, immunostimulant
- Fumeterre, Fumaria officinalis, FUMARIACEAE, parties aériennes fleuries : cholagogue, cholérétique, troubles digestifs d’origine hépatique
- Gaïac, Guaiacum officinale, ZYGOPHYLLACEAE, résine : traditionnellement anti-syphilitique
- Galega, Galega officinalis, FABACEAE, plante entière : antidiabétique
- Garance, Rubia tinctorium, FABACEAE, racine, teinture mère : lithiase urinaire, diurétique
- Garcinia, Garcinia cambogia, CLUSIACEAE, résine (gomme), fruit : purgatif, obésité
- Gattilier, Vitex agnus-castus, VERBENACEAE, sommité fleurie, fruit : troubles prémentruels, sédatif sexuel, anaphrodisiaque
- Genet, Cytisus scoparius, FABACEAE, rameaux et fleurs sèches, teinture mère : sédatif cardiaque après une phase cardiotonique, ocytocique, diurétique
- Genevrier, Juniperus communis, CUPRESSACEAE, fruit (baie), huile essentielle, bourgeon : stomachique, diurétique, antiseptique urinaire et digestif, industrie alimentaire
- Gentiane, Gentiana lutea, GENTIANACEAE, racine : apéritif, stomachique , en liquoristerie avec G. pannonica, G. punctata, G. purpurea
- Géranium (herbe à Robert), Geranium robertianum, GERANIACEAE, plante entière : astringent
- Germandrée, Teucrium chamoedrys, Teucrium polium, Teucrium marum, LABIATEAE, parties aériennes fleuries : antiseptique, dyspeptie, sédatif léger mais risque d’hépato-toxicité
- Gingembre, Zingiber officinalis, ZINGIBERACEAE, rhizome : cholagogue, stimulant digestif, hépatoprotecteur, antinauséeux (antiémétique)
- Ginkgo, Gingko biloba, GINKGOACEAE, feuilles : veinotonique, protecteur vasculaire, anti-inflammatoire, insuffisance circulatoire cérébrale
- Ginseng, Panax ginseng, ARALIACEAE, racine : adaptogène, tonique, anti-oxydant, antisénescence
- Girofle, bois d’inde, tout épice, Eugenia caryophyllus = Syzygium aromaticum, Pimenta dioica, Pimenta racemosa , MYRTACEAE, feuilles, fruit, bourgeon floral, huile essentielle : antiseptique digestif et urinaire, antinévralgique, anesthésiant local, anti-inflammatoire, anti-dyspeptique
- Gloriosa superba, LILIACEAE, plante entière : TOXIQUE, source de colchicine
- Gombo, Hibiscus esculentus, MALVACEAE, fruit : adoucissant mucilagineux, inflammations gastro-intestinales
- Goyavier, Psidium guajava, MYRTACEAE, fruits, feuilles, écorce : source de Vitamine C, astringent, antiseptique
- Gremil, Lithospermum ofiicinale, Lithospermum ruderale, BORAGINACEAE, feuilles, racines : antigonadotrope, anticonceptionnel
- Grenadier, Punica granatum, PUNICACEAE, fruit , racine : astringent, source de Vitamine C, antiparasitaire intestinal
- Grindélia, Grindelia robusta, Grindelia sqarrosa, Grindelia humilis, Grindelia camporum, ASTERACEAE, sommité fleurie, antitussif, spasmolytique, antibactérien, anti-inflammatoire
- Guarana, paillinia cupana, SAPINDACEAE, graine, stimulant, astringent
- Guggul, Commiphora guggul, BURSERACEAE, résine : hypocholestérolémiant, hypolipidémiant
- Gui, Viscum album, LORANTHACEAE , tige feuillée, bourgeon, teinture mère : hypotensif, cytotoxique, hypocholestérolémiant, immunostimulant
- Guimauve, Mauve, Althoea officinalis, Malva sylvestris, Althoea rosea et autres Malva sp., MALVACEAE, racine, feuille, fleur : émollient adoucissant
- Gymnéma, Gymnema sylvestre = Periploca sylvestris, ASCLEPIADACEAE, feuille et tige : diabète et hypercholestérolémie

- Hamamélis, Hamamelis virginiana, HAMAMELIDACEAE, feuille, teinture mère : astringent, protecteur vasculaire, insuffisance veineuse, hémorroïdes
- Haricot, Phaseolus vulgaris, FABACEAE , cosses : diabète léger
- Harpagophyton, Harpagophytum procumbens, PEDALIACEAE, racine : antiarthrosique, anti-inflammatoire
- Hellébore, Helleborus niger, RANUNCULACEAE : TOXIQUE
- Henné, Lawsonia inermis, LYTHRACEAE, feuilles : antifungique, colorant , cosmétique et dermatologie
- Herbe maltête, Kalanchoe pinnata = Bryophyllum pinnata, CRASSULACEAE, feuilles, sève : cicatrisant, anti-inflammatoire, antitussif
- Hêtre, Fagus sylvatica, FAGACEAE, bourgeon, écorce : antiseptique pulmonaire, fébrifuge, immunostimulant peut-être
- Hibiscus , Hibiscus rosa sinensis, MALVACEAE, fleurs : émollient, adoucissant mucilagineux
- Houblon, Humulus lupulus, CANNABACEAE, inflorescence femelle : sédatif sexuel, anxiolytique léger, apéritif
- Houx, Ilex aquifolium, ILEACEAE, bourgeon, feuille : antirhumatismal
- Hydrastis, Hydrastis canadensis, RANONCULACEAE, rhizome : vasoconstricteur, protecteur vasculaire
- Hydrocotyle, Centella asiatica, APIACEAE, feuilles, plante entière : dermatologie (ulcères, plaies atones, brûlures)
- Hysope, Hyssopus officinalis, LABIATEAE, parties aériennes, huile essentielle : affections bronchiques aigues, « rhume », huile essentielle neurotoxique

- Iboga, Tabernanthe iboga, APOCYNACEAE, racine : TOXIQUE, stimulant, aphrodisiaque, hallucinogène
- If, Taxus baccata, Taxus brevifolia, TAXACEAE, écorce : TOXIQUE, antimitotique, anticancéreux
- Ipéca, Cephaelis ipecacuanha, Cephaelis acuminata, RUBIACEAE, racine : émétique, anti-amibien
- Ipomées hallucinogènes, Ipomea violacea, Rivea corymbosa, CONVOLVULACEAE, graines : hallicinogènes, psychodysleptiques
- Ipomées purgatives, Ipomea orizabensis ( scammomée du Mexique ), Ipomea purga ( jalap du Mexique ), Convolvulus scamonnia ( scamommée d’Alep ), Operculina turpethum (turbith ) , CONVOLVULACEAE, racines : TOXIQUE, purgatifs drastiques
- Ispaghul, Plantago ovata, PLANTAGINACEAE, graine : laxatif mucilaginaux, hypoglycémiant, hypocholestérolémiant

- Jaborandi, Pilocarpus microphyllus, Pilocarpus jaborandi, Pilocarpus pennatifolius, Pilocarpustrachylophus, Pilocarpus racemosus, RUTACEAE, feuilles : parasympathomimétique (collyre contre le glaucome)
- Jasmin de la caroline, Gelsemium sempervirens, LOGANIACEAE, rhizome et racine : TOXIQUE, antinévralgique, analgésique, antispasmodique
- Jequirity, Abrus precatorius, FABACEAE, graines, racine : TOXIQUE, source de glycyrrhisine(réglisse)
- Jojoba, Simmondsia sinensis, BUXACEAE, graine : cosmétologie (cire de jojoba)
- Joubarbe, Sempervirum tectorum, GRASSULACEAE, feuilles, sève : astringent et topique en dermatologie
- Jujubier, Zizyphus vulgaris, Zizyphus mauritiana, RHAMNACEAE, fruit, graine : anti-inflammatoire, antalgique, antipyrétique, sédatif, gel dentaire
- Jusquiame, Hyoscyamus niger, Hyoscyamus muticus, SOLANACEAE, feuilles : TOXIQUE, alcaloides parasympatholytiques (hyoscyamine, atropine, scopolamine)
- Kamala, Mallotus philippinensis, EUPHORBIACEAE, fruits résineux, graines : colorant, vermifuge
- Karaya, Sterculia urens, STERCULIACEAE, exsudat gommeux : régime amaigrissant, coupe-faim, laxatif doux par effet de lest, industrie du médicament, cosmétologie
- Karité, Butyrospermum parkii, SAPOTACEAE, graines : cosmétologie
- Karkadé, Hibiscus sabdariffa, MALVACEAE, fleur, eupeptique(apéritif), protecteur vasculaire, spasmolytique, oestrogénique
- Kava, Piper methysticum, PIPERACEAE, racine : inébriant, sédatif, anxiolytique
- Khella, Ammi visnaga, APIACEAE, fruits : spasmolytique (fibres lisses), vasodilatateur des coronaires
- Kinkeliba, Combretum micranthum, COMBRETACEAE, dyspeptie d’origine hépatique, cholérétique et cholagogue, diurétique
- Konjac, Amorphophallus konjac, ARACEAE, tubercule : régime amaigrissant, anti-athéromateux

- Lamier blanc ou ortie blanche, Lamium album, LABIATEAE, fleur : astringent, cosmétologie, gynécologie
- Laminaires, Laminaria digitata, Laminaria hyperborea, Laminaria saccharina, LAMINARIACEAE, thalle : source d’iode et de minéraux, d’acide alginique et d’alginate : gastroentérologie, industrie pharmaceutique et alimentaire, cosmétologie, régime amaigrissant, stipe utilisé en chirurgie
- Lantana, Lantana camara, Lantana involucrata, VERBENACEAE, feuilles : antipyrétique, fruit toxique
- Laurier rose, Nerium oleander, APOCYNACEAE, feuilles, latex, bois : cardiotonique, TOXIQUE
- Laurier, Laurus nobilis , LAURACEAE, feuille, fruit, huile essentielle : épice culinaire, stimulant digestif, antiseptique, antiparasitaire
- Laurier-cerise, prunus laurocerasus, ROSACEAE, feuille fraîche (eau de laurier-cerise) : TOXIQUE, antispasmodique, sédatif de la toux, stimulant respiratoire, graines toxiques
- Lavandes, lavande vraie : Lavandula augustifolia = Lavandula officinalis = Lavandula vera ; lavande aspic, Lavandula latifolia = Lavandula spicata, LABIATEAE, fleurs séchée, huile essentielle : antiseptique, antidépresseur, antispasmodique, sédative, diurétique
- Lespédéza, Lespedeza capitata, FABACEAE, plante entière : diurétique, et peut-être hypocholestérolémiant
- Lierre, Hedera helix, ARALIACEAE, bois, feuilles : cosmétologie et dermatologie, affections bronchiques bénignes (antitussif), régime amaigrissant (cellulite), extraits antifungiques, antibactériens, antiparasitaires
- Lilas de perse (voir Neem)
- Lilas, Serynga vulgaris, LIGUSTRACEAE, bourgeon : antispasmodique vasculaire
- Lin, Linum usitatissimum, LINACEAE , graine : laxatif mucilagineux et par effet de lest, pansement digestif, emmolient
- Lobélie, Lobelia inflata, LOBELIACEAE, tige fleurie : analeptique respiratoire, désintoxication du tabac, TOXIQUE
-Lotier, Lotus corniculata, FABACEAE, fleurs : sédatif léger

- Mais, Zea mais, POACEAE, style de mais, huile, insaponiafiable, radicelles : diurétique, anti-inflammatoire, parodontopathies, régime amaigrissant, séquelles d’infarctus du myocarde
- Mancenillier, Hippomane mancinella, EUPHORBIACEAE, latex : TOXIQUE, caustique
- Manguier, Mangifera indica, ANACARDIACEAE, fruit, feuille, écorce : source de vitamine A et C, astringent, antiseptique
- Marjolaine, Origanum majorana, LABIATEAE, sommité fleurie, huile essentielle : antiseptique, antispasmodique, carminatif
- Marronnier d’inde, Aesculus hippocastanum, HIPPOCASTANACEAE, graines fraiches, écorce, bourgeons, teinture mère : anti-inflammatoire, anti-oedémateux, protection des vaisseaux sanguins (veines, capillaires, hémorroïdes)
- Marrube blanc, Marrubium vulgare, LABIATEAE, sommité fleurie : affections bronchiques et des voies respiratoires supérieures
- Maté, Ilex paraguariensis, AQUIFOLIACEAE, feuille : stimulant, diurétique
- Matricaire ou camomille allemande chamomilla recutita = matricaria chamomilla, ASTERACEAE , capitule (fleurs) desséché, huile essentielle : anti-inflammatoire, antispasmodique, troubles digestifs mineurs, adoucissant antiprurigineux et trophique en dermatologie, cosmétologie et parfumerie
- Mélilot, Melilotus officinalis, FABACEAE, sommité fleurie, insuffisance veino-lymphatique
- Mélisse, Melissa officinalis, LABIATEAE, feuille sèche, huile essentielle : sédatif léger, anti-dyspeptique, antispasmodique antifungique,antibactérien
- Menthe, Mentha piperita, Mentha spicata, Mentha arvensis, LABIATEAE, feuilles, sommités fleuries, huile essentielle : antiseptique, diurétique, sédatif, antispasmodique digestif, anesthésique local
- Menyanthe, Menyanthes trifoliata, GENTIANACEAE, feuille : stomachique, apéritif
- Millepertuis, Hypericum perforatum, CLUSIACEAE, sommité fleurie, teinture mère : antiseptique, cicatrisant, analgésique local, antidépresseur, dermatologie et cosmétologie
- Momordique, Momordica charantia, CUCURBITACEAE, feuilles, fruits : usage externe(topique cutané), antidiabétique
- Morelle noire, Solanum nigrum, SOLANACEAE , plante entière : Toxique, usage ancien : antispasmodique et analgésique
- Moringa, Moringa oleifera, MORINGACEAE, feuilles, fruit, graines : révulsif, sédatif, antimigraineux, huile de ben
- Muguet, Convallaria majalis, LILIACEAE, plante entière : TOXIQUE, insuffisance cardiaque
- Mûrier noir, Morus nigra, MORACEAE, feuille, bourgeon : antidiabétique, astringent léger
- Muscade, Myristica fragrans, MYRISTICACEAE, noix, fruit , huile essentielle : antibactérien, anti-inflammatoire, tonique, TOXIQUE
- Myrte, Myrtus communis, MYRTACEAE, feuilles, fruit : antiseptique respiratoire et urinaire, antiseptie cutanée
- Myrtille, Airelle, Cranberry, Vaccinium myrtillus, Vaccinium vitis-idae, Vaccinium macrocarpon, ERICACEAE,fruits, feuilles : source de Vitamine A et C, protecteur vasculaire, anti-infectieux digestif et urinaire, anti-inflammatoire, antioxydant

- Neem ou Lilas de Perse, Azadirachta indica, MELIACEAE, écorce, feuille, huile des graines : nombreux usages en médecine ayurvédique, antiparasitaire, tonique, insecticide
- Nénuphar, Nymphea alba, Nuphar luteum, NYMPHEACEAE, rhizome, fleurs : anaphrodisiaque, sédatif (notamment sexuel), trophique protecteur, antiprurigineux
- Nerprun, Rhamnus cathartica, RHAMNACEAE, baies : laxatif, purgatif
- Niaouli, Melaleuca viridiflora = Melaleuca quinquenervia, Melaleuca quiquenervia, Melaleuca alternifolia, MYRTACEAE, feuilles , huile essentielle : antiseptique respiratoire, urinaire, cutané,
- Nielle ou Nigelle, Nigella sativa, RENUNCULACEAE : antihistaminique, antimigraineux
- Noisetier, Corylus avellana, CORYLACEAE, huile essentielle, feuilles, bourgeons, chatons, écorces des jeunes rameaux : astringent doux, protection vasculaire, antiscléreux, antalgique-anti-inflammatoire, cosmétologie, dermatologie
- Noni, Morinda, Morinda citrifolia, RUBIACEAE, fruit, racine : immunostimulant, anti-inflammatoire, antalgique
- Noyer, Juglans regia, JUGLANDACEAE, feuilles, brou, noix, bourgeons : astringent, antidiabétique, antibactérien, antifungique, protecteur vasculaire, cosmétologie, dermatologie

- Oignon, Allium cepa, LILIACEAE, bulbe : diurétique, hypoglycémiant
- Olivier, Olea europea, OLEACEAE, fruit, feuilles, jeunes rameaux : huile médicinale, hypotenseur, antidiabétique, hypocholestérolémiant
- Onagre, Oenothera biennis, ONAGRACEAE, graine(huile), plante entière : cosmétologie, syndrome prèmenstruel, hypercholestérolémie, astringent doux (plante entière)
- Oranger, Bigaradier, Citrus sinensis, Citrus aurantium, RUTACEAE, fruit, feuilles, fleurs, huile essentielle : source de Vitamine C, antispasmodique digestif, sédatif léger, protecteur vasculaire
- Origan, Origanum vulgare, LABIATEAE=LAMIACEAE, sommités fleuries, huile essentielle : antiseptique, antibactérien, carminatif, stomachique
- Orme, Ulmus campestris, AMENTACEAE, bourgeons, écorce : astringent, dermatose de type eczémateuse
- Orthosiphon, Thé de Java, Orthosiphon stamineus, LABIATEAE, feuilles : diurétique, régime amaigrissant, lithiase urinaire
- Ortie, Urtica dioica, URTICACEAE, feuilles, racine : diurétique, anti-inflammatoire urinaire, troubles liés à l’hypertrophie prostatique, antiasthénique, antiacnéique

- Paliure, Rhamnus paliurus, RHAMNACEAE, fruit : diurétique, éliminateur d’urée et d’acide urique
- Palmier de Floride, Saw palmetto, Sabal serrulata = Serenoa repens , ARECACEAE = PALMAE, fruit (noix) : hypertrophie bénigne de la prostate (adénome prostatique)
- Pamplemousse, Citrus paradisi, Citrus decumana, RUTACEAE, fruit, huile essentielle, graines : régime amaigrissant, laxatif doux, graines : antiviral, antibactérien, antifungique, antioxydant, désinfectant général dans l’industrie agroalimentaire
- Panama(bois de ) ou Quillaja, Quillaja saponaria, CARIOPHYLLACEAE, bois : détergent, cosmétologie et dermatologie (peut-être hypocholestérolémiant et immunostimulant)
- Papayer, Carica papaya, CARICACEAE, fruit, latex, graines, feuilles : source de Vitamines A et C, latex protéolytique, antihelminthique, chirurgie de la hernie discale, insuffisance sécrétoire digestive
- Pâquerette, Bellis perennis, ASTERACEAE, fleurs : anti-inflammatoire, cicatrisant, désinfectant
- Pariétaire, Parietaria officinalis, URTICACEAE, plante fraîche entière : diurétique, émollient (externe)
- Pavot, Papaver somniferum, PAPAVERACEAE, latex, parties aériennes : hypnotique, analgésique, antitussif, dépresseur respiratoire, drogue entraînant une dépendance physique et psychique
- Pensée sauvage, Viola tricolor, VIOLACEAE, fleur : eczéma, dermatoses sèches
- Persil, Petroselinum crispum = Petroselinum sativum= Petroselinum hortense, APIACEAE, feuilles, tiges, semences, huile essentielle : source de vitamine C, stomachique, diurétique, désinfectant urinaire
- Pervenche de Madagascar, Catharantus roseus, APOCYNACEAE, plante entière : source d’alcaloïdes antimitotiques, antidiabétique
- Petite pervenche, Vinca minor, APOCYNACEAE, feuilles : source de vincamine, vasodilatateur (ciculation cérébrale), gériatrie et insuffisance circulatoire cérébrale avec troubles neurologiques associés
- Peuplier, Populus nigra, Populus tremula, SALICACEAE, bourgeons, feuilles : antispasmodique vasculaire (artérite des membres inférieures) anti-inflammatoire léger, antiarthrosique
- Peyotl, Echinocactus williamsii, CACTACEAE, parties aériennes : psychodysleptique interdit en France
- Phytolaque, Phytolacca americana : astringent, antiviral
- Pied de chat, Antennaria dioica = Gnaphalium dioicum, ASTERACEAE, fleur : antitussif, immunostimulant
- Piloselle ou épervière, Hieraclium pilosella, ASTERACEAE, plante entière : diurétique
- Piment, Capsicum frutescens, Capsicum annuum, SOLANACEAE, fruit : source de vitamine C, stomachique, tonique, révulsif
- Pin, Sapin, Epicéa, Pinus sylvestris, Abies pectinata, Pinus pinaster, Pinus montana, Picea abies et beaucoup d’autres espèces, PINACEAE, bourgeons, térébenthine, huiles essentielles : antiseptique des voies respiratoires et urinaires, antiarthrosique (Pinus montana
- Pissenlit, taraxacum officinale, ASTERACEAE, feuilles, racine : cholérétique, cholagogue, dépuratif, source de vitamineA
- Plantain, Plantago major, Plantago lanceolata, PLANTAGINACEAE, feuilles, graines : cicatrisant, vulnéraire, astringent modéré, laxatif mucilagineux
- Platane, Platanus orientale, PLATANACEAE, bourgeons : dermatologie
- Podophylle, Podophyllum peltatum, Podophyllum hexandrum, BERBERIDACEAE, rhizome : antimitotique, laxatif, dermatologie
- Poivre, Piper negrum, PIPERACEAE, fruit : épice stomachique, sédatif, médecine ayurvédique
- Polygala, Polygala senega, Polygala tenuifolia, POLYGALACEAE, racine et souche : antitussif et expectorant
- Pomme cannelle, Annona squamosa, ANNONACEAE, fruit, graines, feuilles : source de vitamine C, d’alcaloïdes, sédatif, insecticide
- Pourpier, Poutulacca oleracea, PORTULACACEAE, feuilles, tiges : source de Vitamine C, hypotenseur, antidiabétique, diurétique
- Prêle, Equisetum arvense, Equisetum fluviatile, Equisetum hyemale, EQUISETACEAE, parties aériennes : diurétique, reminéralisant, hémostatique, cosmétologie
- Primevère, Primula officinalis, Primula elatior, Primula vulgaris, PRIMULACEAE, fleurs, jeunes feuilles, racines : antitussif, antispasmodique, antimigraineux, vulnéraire, source de Vitamine C
- Psyllium, Psyllium afra=Psyllium psyllium, Psyllium arenaria=P. indica=P. racemosa, PLANTAGINACEAE , graines : laxatif mucilagineux et par effet de lest, hypocholestérolémiant-

- Quassia, Quassia amara, SIMARUBACEAE, bois : Tonique, fébrifuge, source d’alcaloïdes
- Quinghao, Artemisia annua, ASTERACEAE, plante entière, antimalarique, fébrifuge
- Quinquina, Cinchona pubescens, C. ledgeriana, C. officinalis, C. calisaya, RUBIACEAE, écorce du tronc et des branches : antimalarique (schizonticide), tonique, fébrifuge

- Radis noir, Raphanus sativus niger, BRASSICACEAE, racine et jus de plante fraîche, cholérétique, affections respiratoires, brûlures superficielles de la peau
- Ratanhia, Krameria triandra, KRAMERIACEAE, racine, astringent, fragilité capillaire
- Rauwolfia, Rauwolfia serpentina, R. vomitoria, R. tetraphylla, APOCYNACEAE, racine : hyppotenseur et sédatif, source de réserpine de raubasine, d’ajmaline, médecine ayurvédique
- Réglisse, Glycyrrhiza glabra, FABACEAE, racine : anti-inflammatoire, anti-ulcéreux gastrique, antidyspeptique, aromatisant, immunostimulant, antiviral
- Reine des près ou Ulmaire, Filipendula ulmaria = Spiroea ulmaria, ROSACEAE, fleurs : diurétique, sudorifique, anti-inflammatoire articulaire, lutte contre l’obésité
- Renouée, Polygonum aviculare, POLYGONACEAE, racine, astringent, tonique, antidiabètique
- Rhapontic, Rheum compactum, Rheum rhaponticum, POLYGONACEAE, rhizome et tige des feuilles : tige comestible, succédané de la rhubarbe officinale
- Rhubarbe, Rheum palmatum, Rheum officinale, POLYGONACEAE, rhizome : laxatif et aussi astringent local, très utilisé en médecine chinoise
- Ricin, Ricinus communis, EUPHORBIACEAE, feuille, graine : TOXIQUE, source d’huile industrielle, purgatif drastique, anticancéreux
- Romarin, Rosmarinus officinalis, LABIATEAE, feuilles, huile essentielle : bactéricide, spasmolytique, stimulant digestif, cholagogue, hépatoprotecteur, diurétique, antioxydant
- Ronce, Rubus fructicosus, ROSACEAE, feuilles, bourgeons : astringent antidiabétique
- Roquette, Eruca sativa, BRASSICACEAE, feuilles : tonique, aphrodisiaque
- Rose, Rosa gallica, ROSACEAE, boutons floraux, pétales : astringent, désinfectant
- Roucou, Bixa orellana = Bixa americana, BIXACEAE, fruit : colorant alimentaire
- Rue, Ruta graveolens, RUTACEAE, plante entière, huile essentielle : toxique, emménagogue

- Salicaire, lythra salicaria, LYTHRACEAE, fleurs : astringent, antidiarrhéique, protecteur vasculaire, cicatrisant gastrique
- Sanguisorbe ou Pimprenelle, Poterium sanguisorba, ROSACEAE, plante entière : astringent, vulnéraire
- Santal, Santalum album, Santalum spicatum, SANTALACEAE, bois et huile essentielle : antiseptique urinaire
- Saponaire, Saponaria Officinalis, CARYOPHYLLACEAE, plante entière : détergent (usage externe),acné
- Sarriette des montagnes, Satureja montana, LABIATEAE, huile essentielle, parties aériennes : huile essentielle antiseptiquedigestif, respiratoire, urinaire, toxique à forte dose, infusion et teinture-mère stimulant (sexuel ?)
- Sauge, Salvia officinalis, S. lavandifolia, S. sclarea, LABIATEAE, feuilles, huile essentielle : antispasmodique digestif, tonique, stimulant, emménagogue (action folliculine-like), huile essentielle toxique
- Saules, Salix alba, S. purpurea, S. Fragilis, SALICACEAE, feuilles, écorces : anti-inflammatoire, antalgique, sédatif sexuel
- Scille, Urginea maritima = Drimia maritima, Urginea indica = Drimia indica, LILIACEAE, bulbe : source de procillaridine, cardiotonique, diurétique, expectorant
- Scofulaire, Scrofularia nodosa, SCROFULARIACEAE, racine : draineur hépatorénal, antirhumatismal
- Seigle, Secale cereale, POACEAE, radicelles : dermatologie, peut-être protecteur hépatique
- Semen-contra, Artemisia cina = Artemisia maritima, ASTERACEAE, fleurs : vermifuge nématicide, toxique
- Séné, Cassia senna, CAESALPINIACEAE, feuilles : laxatif
- Simaruba, Simaruba amara, SIMARUBACEAE, bois : Tonique amer, fébrifuge, insecticide, source de substances antimitotiques
- Solidage, Solidago virga-aurea, ASTERACEAE, fleurs : diurétique anti-inflammatoire
- Sorbiers, Sorbus domestica, Sorbus aucuparia, ROSACEAE, fruits (sorbes), bourgeons, antidiarrhéique, vitamine C, protecteur vasculaire
- Souci, Calendula officinalis, ASTERACEAE, fleurs : anti-inflammatoire, cicatrisant, antibactérien, cosmétologie
- Strophantus, Strophantus hispidus, Strophantus gratus, APOCYNACEAE, graines, source d’ouabaine, cardiotonique
- Sureau, Sambucus nigra, CAPRIFOLIACEAE, fleur, fruit, feuille, écorce secondaire : purgatif, dépuratif, sudorifique, diurétique, protecteur vasculaire, analgésique

- Tabac, Nicotiania tabacum, Nicotiania rustica, SOLANACEAE, feuilles : drogue autorisée, stimulante
- Tamanu, Calophylle, Calophyllum inophyllum, CLUSIACEAE, fruit (amande), huile-baume : anti-infectieux, anti-inflammatoire, anti-névralgique, protecteur vasculaire, antirhumatismal, cosmétologie
- Tamarinier, Tamarindus indica, CAESALPINIACEAE, fruit, feuille, écorce : condimant, laxatif doux, astringent antiseptique, hypoglycémiant
- Tamier, Tamus communis, DIOSCOREAE, racine-tubercule : toxique, usage externe (cataplasme), contusions, hématomes
- Tanaisie, Tanacetum vulgare, ASTERACEAE, plante entière : vermifuge, huile essentielle toxique
- Thé du Mexique, Chenopodium ambrosioides, CHENOPODIACEAE, feuilles, huile essentielle : antihelminthique, vermifuge, Toxique
- Thé, Camellia sinensis = Thea sinensis = Camellia thea, THEACEAE , jeunes feuilles : stimulant, anti-athéroscléreux, diurétique
- Thevetia, Thevetia nereifolia = Thevetia peruviana, APOCYNACEAE, fruit, feuille, latex : TOXIQUE, cardiotonique
- Thuya, Thuya occidentalis, CUPRESSACEAE, feuilles, écorce, huile essentielle : Homéopathie (remède de la sycose), dermatologie (verrues, condylomes)
- Thym, Thymus vulgaris, Thymus serpyllum, LABIATEAE, feuilles et fleurs, huile essentielle : antiseptique (digestif, urinaire, respiratoire, cutané), antispasmodique, fébrifuge, immunostimulant
- Tilleul, Tillia europaea, Tillia tomentosa, Tillia cordata, Tillia platiphyllos, TILLIACEAE, inflorescence et bractées, aubuer, bourgeons : sédatif, antispasmodique, dyspeptie, spasmolytique (digestif, hépatique, urinaire) , antipléthorique
- Tormentille, Potentilla tormentilla, Potentilla reptans, Potentilla anserina ROSACEAE, rhizome : astringent
- Tussilage, Tussilago farfara, ASTERACEAE, fleurs et feuilles : antitussif, stimulant respiratoire (asthme, bronchite)


- Valériane, Valeriana officinalis, VALERIANACEAE, rhizome et racines : sédatif, antispasmodique
- Verveine odorante, Aloysia triphylla = lippia citriodora, VERBENACEAE, feuilles : sédatif léger, antidyspeptique
- Verveine officinale, Verbena officinalis, VERBENACEAE, plante et fleur : sédatif léger, antispasmodique
- Verveine queue de rat, Stachytarpheta jamaicensis, VERBENACEAE, feuilles et tiges : digestive, diurétique, hypotensive, émolliente
- Vigne rouge, Vitis vinifera, VITACEAE, feuilles, graines, fruit : protecteur vasculaire, anti-inflammatoire, antioxydant, source de vitamines et d’huile insaturée
- Vigne vierge, Ampelopsis weitchii, bourgeons : antirhumatismal, anti-inflammatoire
- Violette odorante, Viola odorata, Viola lutea, VIOLACEAE, plante entière, fleur, racine : émollient, adoucissant, antitussif
- Viorne, Viburnum lantana, RUBIACEAE, bourgeons : asthme
- Vomiquier = noix vomique, Strychnos nux-vomica, LOGANIACEAE, graines : homéopathie, TOXIQUE
- Ylang-ylang, Cananga odorata, ANNONACEAE, fleur, huile essentielle : antiseptique, hypotenseur, aphrodisiaque, parfumerie
- Zedoaire, Curcuma zedoaria, ZINGIBERACEAE, rhizome : cholérétique, cholagogue, anti-inflammatoire, protecteur gastrique, colorant alimentaire


http://www.phytomania.com/frame1024.htm 

                                              


Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Thu 23 Apr - 16:56 (2009)    Post subject: La Phytothérapie Reply with quote

Extrêmement intéréssant et très complete comme recherche, merci Belle Lolane. Au moins, quand nous aurons besoin d'une précision, au lieu de s'ennuyer à chercher de partout, le repère sera ici... Z23

Back to top
Lolane
Guest

Offline




PostPosted: Fri 24 Apr - 07:03 (2009)    Post subject: La Phytothérapie Reply with quote

Merci mon cent ...cela m'a permis de trouver mieux en effet Z5

Back to top
Guest
Guest

Offline




PostPosted: Mon 27 Apr - 07:31 (2009)    Post subject: La Phytothérapie Reply with quote

Okay  merci tout plein ma Lolo !

Back to top
K 2
Maître des Clefs
Maître des Clefs

Offline

Joined: 13 Jul 2013
Posts: 7,206
Localisation: 887 Pays, parfois au-delà
Masculin
Point(s): 8,005,470
Moyenne de points: 1,110.95
Animaux: 0
K 2

PostPosted: Sun 25 Aug - 08:39 (2013)    Post subject: La Phytothérapie Reply with quote

K 2 Présente

Le Millepertuis

Mentionné dans les écrits de Dioscoride, un médecin grec des armées de Néron,
Galien, Pline l'ancien, Hippocrate et Paracelse, le Millepertuis, alias
l'"herbe de Saint-Jean".

La légende voulant que cette simple soit née du sang de Saint-Jean-Baptiste,
est surtout utilisé au moyen âge pour soulager les embarras digestifs,
traiter les brûlures, les problèmes urinaires, les douleurs menstruelles, l'anémie.

Cueilli au matin de la Saint-Jean, au plus fort des influences solaires, il passe
également pour repousser l'Esprit des ténèbres et guérir les possédés.


Source : Base de données de K 2
_______________
Rappelons que l'intelligence n'est pas faite pour briller mais pour s'adapter et comprendre.
TEHODORIC


Back to top
K 2
Maître des Clefs
Maître des Clefs

Offline

Joined: 13 Jul 2013
Posts: 7,206
Localisation: 887 Pays, parfois au-delà
Masculin
Point(s): 8,005,470
Moyenne de points: 1,110.95
Animaux: 0
K 2

PostPosted: Mon 26 Aug - 05:31 (2013)    Post subject: La Phytothérapie Reply with quote

K 2 Présente

Le Datura

Gare à cette autre solanacée aux fleurs en forme de trompette ! Elle entre dans la composition
d'onguents destinés à provoquer les transes, des hallucinations et des sensations de lévitation
(la Scopolamine contenue dans cette plante toxique, comme on le sait aujourd'hui, fait perdre
la volonté et la mémoire des faits postérieurs à la prise)

Également considéré comme aphrodisiaque, le Datura pourrait être à l'origine des visions
fantasmatiques grouillant de boucs et de démons lubriques dont les procès de sorcellerie
font grands cas.

Source : Base de données K 2
_______________
Rappelons que l'intelligence n'est pas faite pour briller mais pour s'adapter et comprendre.
TEHODORIC


Back to top
Lolane
Guest

Offline




PostPosted: Mon 26 Aug - 07:49 (2013)    Post subject: La Phytothérapie Reply with quote

Merci K2

Back to top
110
Admin
Admin

Offline

Joined: 17 Aug 2013
Posts: 3,995
Localisation: Paris / Montréal (Qc)
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 猪 Cochon
Point(s): 8,388,607
Moyenne de points: 2,099.78
Animaux: 2
NON

PostPosted: Tue 27 Aug - 08:47 (2013)    Post subject: La Phytothérapie Reply with quote

Merci k2 ! Okay
_______________
Quand je fais le mal, je le fais de moi-même. Quand je fais le bien, c'est dieu qui le fait au travers de moi. Donc, ma manière de coopérer avec lui, c'est qu'il opère seul. PLANCK


Back to top
Skype
K 2
Maître des Clefs
Maître des Clefs

Offline

Joined: 13 Jul 2013
Posts: 7,206
Localisation: 887 Pays, parfois au-delà
Masculin
Point(s): 8,005,470
Moyenne de points: 1,110.95
Animaux: 0
K 2

PostPosted: Wed 28 Aug - 00:20 (2013)    Post subject: La Phytothérapie Reply with quote

K 2 Remercie son Amour et l'ancêtre ! l'air de rien
_______________
Rappelons que l'intelligence n'est pas faite pour briller mais pour s'adapter et comprendre.
TEHODORIC


Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Le.Nautile - Partage des Savoirs Forum Index -> PONT INTERMÉDIAIRE TRIBORD -> Sciences & Recherches -> Technique Thérapeutique All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation

Template SG-1 by Dav.bo
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

... ga(‘set’, ‘&uid’, {}); // Définir l'ID utilisateur partir du paramètre user_id de l'utilisateur connecté. ... http://localhost:8080 https://myproductionurl.www.forum-le-nautile.com (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){ (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o), m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m) })(window,document,'script','https://www.google-analytics.com/analytics.js','ga'); ga('create', 'UA-51495022-1', 'auto'); ga('require', 'GTM-WGNFT9W'); ga('send', 'pageview');