… www.forum-le-nautile.com …

bxa22vnklusn.forum-le-nautile.com. gv-no2wa4iqyhtseg.dv.googlehosted.com Le.Nautile - Partage des Savoirs :: Les Enfants de la Guerre...
Le.Nautile - Partage des Savoirs Forum Index Le.Nautile - Partage des Savoirs
De l'Homme à l'animal
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Certification du label Qualité : forum-le-nautile.com certifié de qualité par DNSLookUp Traduction des 58ères langues officielles en sélectionnant la langue de votre choix.
Les Enfants de la Guerre...
Goto page: 1, 2  >
 
Post new topic   Reply to topic    Le.Nautile - Partage des Savoirs Forum Index -> SALLE DE PILOTAGE LE.NAUTILE "VAISSEAU du PARTAGE et de la CONVIVIALITÉ" -> INTERNATIONAL -> Droit
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Lolane
Guest

Offline




PostPosted: Thu 7 May - 01:15 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
La guerre et les enfants soldats  triste triste triste triste


      ...




LA GUERRE ET LES ENFANTS SOLDATS J'aimerais aujourd'hui Dénoncer le sommet de la bétise humaine (inhumaine plutôt) : l'utilisation forcée d'enfants comme combattants dans des guerres stupides que les adultes n'ont même plus le courage d'assumer ... Dès la création de ce blog j'ai mis en ligne la pétition de l'Unicef et invité les visiteurs de mon blog a la signer, cette pétition vient d'être remise, Jacques Hintzy, président de l'Unicef France, a indiqué que cette pétition avait reçu 235000 signatures. j'ai pu grace a ce blog inviter plus ou moins 8000 visiteurs à signer cette pétition. visitez le site de l'UNICEF qui milite contre l'utilisation des enfants soldats La guerre c'est quoi ? Toi, as tu jamais ressenti une colère si forte que tu voulais frapper quelqu'un ? Une guerre c'est bien plus qu'une violente dispute entre deux personnes, c'est un conflit armé entre deux pays ou plusieurs groupes de gens, vivant dans une même contrée. les combats se font aussi bien sur terre que sur mer ou dans les airs. on fait la guerre pour bien des raisons...à force de cela certains ne savent même plus pourquoi il la font... des guerres durent parfois des dizaines d'années, un enfant né durant une guerre de longue durée, ne connaîtra que cela et si celui ci a la chance de survivre ...ses propres enfants aussi ne connaîtrons que la guerre.











Pourquoi se battre ? Tu peu parfois avoir envie de te battre avec tes camarades car tu est faché, alors tu pense que la meilleure façon de te défendre, de défendre un autre ou de protéger ce qui t'appartiens ,c'est avec les poings...souvent une bonne discutions est beaucoup plus bénéfique...en parler aussi à son professeur est aussi très bien. tu ne sera pas obligé de se battre . Quand des groupes partent en guerre, c'est parce qu'ils ne pensent pas avoir le choix, ils sont contre la violence mais ils pensent que c'est le seul moyen d'arriver à leur but.






Dans une guerre...qui se bat ? Le plus souvent, ce sont des hommes qui décident de ce faire la guerre et qui se battent. C'est peut être un problème d'éducation, les adultes poussent leur filles à jouer à la poupée et des jeux pacifiques, tandis que les garçons sont poussés à jouer à des jeux violents, on apprend aux garçons à développer leur muscles et à se mesurer entre eux, dans la plupart des jeux, le vainqueur est celui qui est celui bat les autres à n'importe quel prix, parfois même des Adolescents se regroupent en bandes et se battent entre eux, dans certains pays ces luttes entre bandes mènent même jusque la mort de membres du groupe d'enfants. En jouant a la guerre, nombreux enfants pensent que celle ci est amusante et pensent qu'ils doivent se battre pour prouver leur courage. Dans une guerre ce sont des armées...et non des personnes qui s'affrontent, les armées sont composées de soldats entraînés a obéir aux ordres et a tuer l'ennemi. la plupart des militaires, soldats de la force terrestre, aérienne ou maritime pensent qu'ils font un métier comme les autres, mais aller a la guerre peut devenir terrifiant, on peut être blessé, et même tué, des soldats refusant les ordres peuvent même être exécutés. En cas de conflit, des volontaires vont renforcer l'armée régulière, ces personnes ne sont pas dirigée par le gouvernement et a cause de cela une guerre peu devenir complètement incontrôlable et par ce fait de nombreux règlements de comptes et exactions comme des génocides peuvent avoir lieu.
La guerre n'est pas un jeu vidéo, il est facile de tuer un ennemi en pressant sur une touche, qui l'efface de l'écran, mais dans la réalité, certains soldats trouvent très dur de faire ce que l'on attend d'eux.

On entraîne les soldats a ne plus voir l'ennemi comme une vraie personne, on leur montre surtout les différences...ils ne sont pas comme nous...cela devient un peu comme du "racisme organisé"









[image introuvable]Comment peut on créer l'ennemi ? les soldats livrent aussi des batailles à distance..avec des missiles, des bombes et tuent sans voir leur victimes..tuer de cette manière est sans doute plus facile, les gouvernements font aussi de la propagande, par la presse, la radio et la télévision pour dire que l'ennemi a tort et que eux ont raison. Quelles sont les causes es guerres ? Un pays peu déclarer la guerre à un autre pour de nombreuses raisons, parfois, un pays a de bonne raison de se défendre, parfois il n'en a pas...pour agrandir son territoire par exemple, un pays peu envahir un autre...souvent plus faible. Un pays peu attaquer un autre pays pour avoir ses industries (par exemple le pétrole) au 19ème siècle de nombreux pays avaient des colonies en Afrique et en Inde, les indigènes étaient exploités et réduit en esclavage, tandis que les pays Européens profitaient des richesses comme, les diamants, l'or, l'argent... La seconde guerre mondiale a pris fin en 1945 et a duré des années, et fait des millions de morts, maintenant il y a d'autres conflits dans le monde, des petits conflits mais aussi des guerre tout aussi importantes, pour reconquérir leur liberté, des colonies ont du déclarer des guerres d'indépendance. On sais que ceux qui ont le pouvoir ne l'abandonnerons pas sans se battre. De nombreux pays emploient des enfants dans l'armée et dans la guérilla, en Angola, au Cambodge, en Birmanie, dans les pays musulmans, énormément de ces enfants a partir de 10 ans, se battent auprès des militaires adultes, aussi beaucoup ce ces gamins sont envoyés en première ligne ... dans ces pays les valeurs humaines ne sont pas comme les nôtres, chez nous un enfant est une personne à part entière que l'on protège et non que l'on envoie au sacrifice ultime..







Chair à canon dans les conflits armés, les enfants-soldats sont aussi démineurs, espions, porteurs, esclaves sexuels, gardiens des exploitations de pétrole ou de diamants finançant les rébellions d'Afrique, selon la Coalition pour l'arrêt du recours aux enfants-soldats, fondée en 1998 par six ONG dont Amnesty International, Human Rights Watch, Save The Children, Terre des Hommes, rejointes par plus de 500 organisations dans le monde entier. Dans certains pays, en Afrique en particulier, des enfants, le plus souvent orphelins ou séparés de leur famille, sont enrôlés de force dans l'armée ou dans des bandes qui luttent contre les gouvernements au pouvoir. En Angola, par exemple, ils étaient ainsi 3000 à avoir reçu, dès l'âge de 10 ans, un uniforme, des bottes et une mitraillette. Placés en première ligne lors des attaques, mais souvent livrés à eux-mêmes lors des replis, ces garçons ont participé à plusieurs batailles, ont connu la faim et la peur et se souviennent d'avoir tué des soldats ennemis pour se défendre. Beaucoup d'entre eux sont morts.


Parmi les 41 pays qui les exploitent, contre 30 il y a trois ans, la palme revient à la Birmanie: les enfants-soldats y seraient quelque 50.000. Les enfants-soldats sont aujourd'hui moins nombreux au Proche-Orient ou en Amérique latine, en raison de la réduction du nombre des conflits. Ils seraient 120.000 dans les différentes guerres d'Afrique, et combattent aussi dans les rébellions des Philippines, de Papouasie-Nouvelle Guinée, et les conflits de Macédoine, de Colombie. TEMOIGNAGES (ces témoignages sont très durs...et choquants, mais il faut que les gens sachent) je ne veux pas créer de censures, cela ne serait pas bien. Mohammed, Éthiopien de 16 ans, enrôlé de force à 15 ans, se souvient d'une terrible bataille de la guerre contre l'Érythrée en 1999. ''Ils ont mis tous ceux de 12 et 16 ans sur le front, pendant que l'armée se repliait. J'étais avec 40 autres enfants. Je me suis battu pendant 24 heures. Quand j'ai vu qu'il n'y avait plus que trois de mes amis de vivants, je me suis enfui vers l'arrière.'' Un garçon a été recruté à l'âge 13 , il assistait à un festival avec des amis. Il a dit que les recruteurs d'armée l'ont menacé lui et ses amis par la prison s'ils refusaient de se joindre au groupe armé. "nous étions tous les étudiants ainsi nous avons montré nos cartes d'étudiant, mais ils les ont déchirées. Alors un caporal nous a menacés et nous a montré son pistolet. Nous avions peur, si nous refusions il nous aurait tué, c'est certain " aucune occasion n'est donné aux enfants de contacter leurs familles, ils sont envoyés aux camps, ils sont par habitude battus, et brutalement punis s'ils essayent de s'échapper, les soldats adultes exécutent dés fois des enfants ayant essayés de fuir. les garçons de 12 ans sont envoyés au combat contre les groupes ethniques d'opposition, leur sort est fatalement....la mort.
Des soldats d'enfant sont forcés de commettre des abus contre des civils, on les emploient aussi pour faire des exécutions. Un garçon 14 ans a décrit être témoin d'un massacre de 15 femmes et de nombreux enfants pendant les opérations en Birmanie. Il a dit que les soldats ont bandé les yeux aux femmes et aux enfants, ils ont mis les enfants dans une maison et ils ont alignés les femmes contre un mur "puis six des caporaux ont chargé leurs pistolets et ont tiré sur les femmes. Les victimes n'ont pas eu le temps pour crier. Je me suis senti très mal parce qu'il y avait toutes ces personnes devant moi, et ils les ont tuées toutes. Après que les mères aient été tuées ils nous on ordonnés de tuer les enfants d'une balle dans la nuque, on a été obligés de le faire si pas ils nous auraient tués également, ensuite les corps furent jetés sur des rocher... les jours qui suivirent deux de mes copains se sont suicidés, un avait 14 ans l'autre 12.

Beaucoup de soldats enfant trouvent par la suite la vie dans l'armée insupportable. En dépit des craintes qu'ils seront tués ou emprisonnés si attrapés, ils essayent de se sauver. Mais même ceux qui réussissent ont peu d'options. Effrayé de retourner à la maison, beaucoup finissent par rejoindre des groupes d'opposition et se battent alors contre leurs anciens ravisseurs.

Aidez l'Unicef a démobiliser ces enfants en signant la pétition en bas de ce site...









Des pays font aussi la guerre pour s'emparer des mines riches, des terres agricoles, des ports, ils peuvent aussi se battent pour une frontière et prétende que le territoire voisin est a eux, certains peuples déclenchent une guerre a cause de leur cultures, de leur façon de vivre différemment..la guerre du golfe entre l'Iran et l'Iraq a commencé a cause de revendications de territoire...mais la vraie raison était la différence de religion...la guerre c'est pousuivie longtemps, chaque pays voulaient prouver qu'il ètait le plus puissant du Golfe. L'Iran a mené une guerre "Sainte" contre l'Iraq, Hommes, Femmes et Enfants recevaient un entraînement militaire. Qui sont les victimes de la guerre ? Au Vingtième siècle, il a eu deux guerres mondiales, plusieur pays ont étés entraînés dans une guerre totale. Lors d'un conflit armé, les civils (ceux qui ne sont pas des militaires) peuvent êtres blessés et même tués. Obligés de quitter leur maisons, ils deviennent des réfugiés. et parce que les miltaires saisissent toutes les ressources almentaires, les civils souffrent de la faim, de maladies. lors de bombardements, des villes entières sont détruites, personne n'est épargné, en détruisant les armes la paix reviendrait elle ? La plupart des pays croient que tant leur ennemis ont des armes, ils doivent en avoir aussi pour se défendre.

La rivalité entre les deux superpuissances (les états unis et l'union soviétique) a mené une escalade. Aucun des deux pays ne voulait se laiser dépasser par l'autre, c'est ce que l'on appelle la course aux armements ...ceci les as conduits a des dépenses énormes ...a tel point d'affaiblir économiquement le pays.









cet enfant du Kosovo a marché sur une mine...."No comment".... immaginez que vous êtes cet enfant, ....même 30 secondes....même 10... La guerre fait des ravages chez les enfants. les populations civiles sont de plus en plus visées. Les exodes massifs du Rwanda et du Kosovo en sont encore une preuve. La destruction des foyers, des écoles et des villages en Irak fait davantage de victimes chez les enfants que les balles et les bombes. sans oublier le mines antipersonnelles disséminées un peu partout... Estimation du nombre d'enfants victimes de conflits armés durant la dernière décennie :
(Afghanistan, Tchétchènie, Irak, Somalie, Cambodge, Rwanda, Haïti, Bosnie...)
· Tués : 2 millions
· Gravement blessés ou mutilés à vie : 6 millions
· Sans abri : 12 millions
· Orphelins ou séparés de leurs familles : plus de 1 millions
· Traumatisés psychologiquement : 10 millions

Ces chiffres (source UNICEF) ne tiennent pas compte du dernier conflit au Kosovo ni ceux en cours en Afghanistan et au Moyen Orient (Palestine-Israël-Irak).









(photo d'un enfant que j'ai connu personellement , il s'appelait Adjid, il fut égorgé quelques jours apres la prise de cette photo) Les enfants-soldats sont fréquemment drogués pour devenir insensibles à la peur et à la violence: un ancien rebelle de Sierra Leone, âgé de 14 ans, explique que ceux qui refusaient la drogue étaient abattus. même des enfants de moins de 12 ans furent exécutés pour avoir refusé d'obéir ou de prendre de la drogue... Même les pays en paix et les pays développés sont frappés par le fléau. En Suède, en Turquie, des enfants d'origine kurde sont recrutés pour aller combattre pour l'indépendance. En tout, ce sont 87 États, dont la liste inclut des pays comme les États-Unis et la Grande-Bretagne, qui enrôlent des enfants dans les armées régulières, forces paramilitaires, milices civiles ou organisations militaristes -comme les ''Young Marines'' américains- même s'ils ne combattent pas forcément. Une recherche 2002 a constaté que 70.000 enfants de moins de dix-huit peuvent servir dans les forces armées nationales de la Birmanie. Encore maintenant 6.000-7.000 enfants se battent en Birmanie contre les groupes ethniques d'opposition. Les recruteurs d'armée appréhendent des garçons aussi jeunes que 11 ans, par exemple dans les stations de train, les marchés et d'autres endroits...

En mai 2000, l'Assemblée générale de l'ONU a adopté un protocole additionnel à la Convention sur les droits de l'enfant, appelant les gouvernements à empêcher la participation aux conflits armés de tout soldat de moins de 18 ans, à interdire leur enrôlement obligatoire et à limiter et protéger l'engagement volontaire. A ce jour, selon l'ONU, 79 pays ont signé le traité et seuls six l'ont ratifié (!).









certains enfants sont recrutés dés l'age de 8 ans....


Et la guerre nucléaire ? A la fin de la seconde guerre mondiale les états unis ont utilisés une arme nouvelle et terrifiante : La bombe atomique . une seule bombe de ce type peut détruire toute une ville, et avec les nouvelles technologies...tout un pays . cette bombe produit des radiations qui sont encore mortelles des années après l'explosion. Les états unis et l'Union Soviétique possèdent un arsenal d'armes nucléaires, l'utilisation de telles armes enclencheraient immédiatement un réaction du pays visés ainsi que de leurs alliés, ce qui déclencherait une guerre totale et peut être la fin de toute vie sur terre. il est a noter que la France, l'Angleterre, la chine, l'Inde, Israël ...et de nombreux autres pays possèdent ces armes de destruction massives. Comment empêcher ou arrêter les guerres ? De nombreux pays ont tentés d'empêcher les guerres, ils cragnent une guerre nucléaire et ils trouvent énormes les sommes dépensées dans la course aux armements, ils sont au nombre de 159 a s'être regroupés au seins d'une organisation que l'on appelle "Nations unies" ou l'ONU, ils doivent aider ses membres a règles leurs problèmes par des discutions, par la négociation. l'ONU envoie aussi des troupes pour pacifier les régions n guerre.
Bien des personnes s'efforcent aussi de travailler pour la paix. Celles ci protestent contre certaines guerres et contribuent a y mettre fin.

Ainsi durant la guerre du viet naam, de nombreux Américains ont manifesté contre la participation de leur soldats à ce conflit, les gens protestent contre les armes nucléaires. ils exigent que l'argent dépensé pour produire ces armes effrayantes serve plus utilement.

Les superpuissances ont discutés des moyens pour arrêter cerre couse aux armements. en décembre 1987, elle ont signé un traité sur la destruction d'un petit nombre de missiles nucléaires. Nous sommes bien loin de leur destruction totale, mas nous pouvons toujours espèrer...car ce traité a marqué un pas vers cette voie.











Les enfants de la guerre Ne sont pas des enfants Ils ont l'âge de pierre du fer et du sang Sur les larmes de mères Ils ont ouvert les yeux Par des jours sans mystère Et sur un monde en feu Les enfants de la guerre
Ne sont pas des enfants
Ils ont connu la terre
A feu et à sang
Ils ont eu des chimères
Pour aiguiser leur dents
Et pris des cimetières
Pour des jardins d'enfants

Ces enfants de l'orage
Et des jours incertains
Qui avaient le visage
Creusé par la faim
Ont vieilli avant l'âge
Et grandi sans secours
Sans toucher l'héritage
Que doit léguer l'amour

Les enfants de la guerre
Ne sont pas des enfants
Ils ont vu la colère
Étouffer leurs chants
Ont appris à se taire
Et à serrer les poings
Quand les voix mensongères
Leur dictaient leur destin









Suite... Les enfants de la guerre Ne sont pas des enfants Avec leur mine fière Et leurs yeux trop grand Ils ont vu la misère Recouvrir leurs élans Et des mains étrangères
Égorger leurs printemps

Ces enfants sans enfance
Sans jeunesse et sans joie
Qui tremblaient sans défense
De peine et de froid
Qui défiaient la souffrance
Et taisaient leurs émois
Mais vivaient d'espérance
Sont comme toi et moi

Des amants de misère
De malheureux amants
Aux amours singulières
Aux rêves changeants
Qui cherchent la lumière
Mais la craignent pourtant
Car
Les amants de la guerre
Sont restés des enfants


Chanson de Charles Aznavour









la chanson de Daniel Balavoine "Petit homme mort au combat" révéle bien l'esprit de ce Blog. "qui peut etre fier de tant de dégats..." Etendu Noyé de poussière Un enfant fixe le néant Le front humide entouré d'un turban Qui dit que Dieu est grand
Dans son dos
Mouillé de sueur
On peut voir qu'il n'a pas eu le temps
De comprendre d'où venait la douleur
Qui brise ses tympans

Petit homme mort au combat
Qui a pu guider ses pas
Ivre de prières
Rythmées pas le glas

Petit homme mort au combat
Quel Dieu a pu vouloir ça
Qui peut être fier
De tant de dégats

Et en moi
L'étau se resserre
Quand je vois défiler ces enfants
Aveuglés par des hommes aux vœux pervers
Aux hymnes délirants
Au delà de toutes frontières
Il faut dire à tout esprit naissant
Qu'aucune cause ne vaudra jamais
La mort d'un innocent

Petit homme mort au combat
Qui a pu guider ses pas
Ivre de prières
Rythmées pas le glas

Devant ces feux
De haine
De terre
De sang
J'espère un peu quand même
Oh,
Que l'homme comprenne que l'enfant ne sais pas à quoi il consent

Petit homme mort au combat
Qui a pu guider ses pas
Ivre de prières
Rythmées pas le glas

Petit homme mort au combat
Quel Dieu a pu vouloir ça
Qui peut être fier
De tant de dégats










http://www.studentsoftheworld.info/sites/divers/1318.php

Cette vidéo est susceptible d'heurter votre sensibilité...
PARTIE 1
    


PARTIE 2...Ame sensible s'abstenir !!!!!!

    
De plus Sieur Aznavour vient de recevoir l'Ordre du Mérite Canadien pour cette vidéo et cette chanson. La plus haute distinction civile du Canada !


     ...


Protéger les enfants en temps de guerreComment mettre en place un système de surveillance et de documentation efficacePar Olara Otunnu


Durant les dernières années, d’importants progrès ont été réalisés en matière de protection des enfants exposés à des conflits armés gràce à la mise en place d’un cadre de normes internationales et d’engagements. De plus, les institutions de l’ONU et d’autres partenaires ont obtenu un certain nombre d’engagements de la part de divers groupes armés, notamment sur l’âge minimum de recrutement des enfants soldats.
Durant une cérémonie de démobilisation dans le camp de transit situé près de Rumbek, dans le Sud du Soudan, d’anciens enfants soldats habillés en civil déposent leurs armes. Photo UNICEF/Stevie Mann
Or, malgré ces progrès, la situation générale demeure grave et inacceptable. Les parties au conflit continuent de violer les droits des enfants en toute impunité. En 2003, cette tendance a été marquée par les situations particulièrement tragiques de terreur, de dénuement et de vulnérabilité totale qu’ont connues les enfants dans l’est de la République démocratique du Congo, dans la province indonésienne d’Aceh, en Iraq, au Liberia, dans les territoires palestiniens occupés et dans le nord de l’Ouganda.
Instruments internationaux relatifs à la protection des enfants dans les situations de conflits armés
[*]Conventions de Genève (1949) et les deux Protocoles facultatifs (1977)
[*]Convention de l’ONU relative aux droits de l’enfant (1989)
[*]Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l’enfant, concernant l’implication des enfants dans les conflits armés (2000)
[*]Statut de Rome de la Cour pénale internationale (1998)
[*]Convention de l’Organisation internationale du Travail n° 182 sur l’élimination des pires formes de travail des enfants (OIT-182, 1999)
[*]Charte africaine sur les droits et le bien-être de l’enfant (1999)
[*]Résolutions du Conseil de sécurité : 1261 (1999), 1314 (2001),1379 (2001) and 1460 (2003).




Alors que les enfants sont censés être protégés par le droit international, la réalité est toute autre. Le rapport 2003 présenté par le Secrétaire général au Conseil de sécurité liste les violations les plus graves commises contre les enfants. Elles comprennent entre autres : la mutilation et le massacre; les violences sexuelles; l’absence de services d’éducation et de santé de base; l’exploitation illégale des ressources naturelles; l’accès aux enfants déplacés dans leur pays et des enfants réfugiés dont la vie est en danger; les enlèvements; et le recrutement et l’utilisation des enfants comme soldats dans les conflits armés.La difficulté de surveiller et de documenter les violations les plus graves et l’application des normes internationales sur le terrain a entravé les efforts de plusieurs acteurs clés appelés à faire pression sur les parties à un conflit pour qu’elles respectent leurs engagements en matière de protection des enfants. Il est essentiel que les décideurs et les responsables politiques soient informés des violations des droits des enfants afin de faire pression sur les auteurs et d’entreprendre une action corrective.L’expérience a montré que le leadership concerté des missions et des institutions des Nations Unies, en particulier les équipes de pays des Nations Unies, en collaboration étroite avec les organisations internationales et non gouvernementales (ONG), est cruciale pour assurer le suivi des engagements pris par les parties à un conflit armé. Les gouvernements ont également un rôle crucial à jouer aux niveaux national et international pour s’assurer que les parties concernées respectent leurs obligations et leurs engagements en matière de protection des enfants en usant de leur influence politique, législative et diplomatique.En même temps, les capacités actuelles de surveillance et de documentation de l’ONU sont probablement limitées par les interventions ad hoc et une mauvaise coordination dans son propre système et avec d’autres acteurs, en particulier les interventions opérationnelles des ONG sur le terrain. Pour renforcer les mécanismes de surveillance et de documentation existants aux niveaux mondial et local, il faudrait donc mettre en place un système qui permette aux gouvernements et aux organisations gouvernementales de mieux coordonner leurs travaux avec les autres organisations, à la fois publiques et privées, les universitaires et les particuliers, afin de traiter les problèmes urgents auxquels les enfants sont confrontés lors de la survenue de conflits armés.En qualité de Représentant spécial du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés, j’ai proposé de créer un réseau de surveillance et de documentation sur les enfants touchés par les conflits armés composé de différents organes et acteurs, chacun apportant son savoir-faire dans son domaine de juridiction, de compétence et d’expertise, et de renforcer les activités de surveillance en cours.Les rôles respectifs des acteurs clés des Nations Unies sont présentés ci-après:Conseil de sécurité. L’examen et le débat annuels que consacre le Conseil de sécurité sur cette question devraient consister essentiellement à évaluer méthodiquement les violations fondamentales et le respect des normes et des principes de protection sur le terrain. Cette évaluation devrait porter sur toutes les situations de conflit et les violations les plus graves dont sont victimes les enfants. À cet égard, le rapport du Secrétaire général au Conseil devrait constituer un important vecteur de l’information recueillie grâce au système de surveillance. Il conviendrait d’effecteur une évaluation similaire du respect des normes chaque fois qu’une situation particulière dans un pays donné est à l’examen. Pour y parvenir, il est nécessaire que le Conseil reçoive périodiquement du système de surveillance des informations concernant les pays.L’initiative du Conseil de sécurité visant à identifier et à établir une liste des parties qui recrutent et utilisent les enfants dans les conflits en violation du droit international est cruciale et devrait être poursuivie afin d’identifier publiquement les auteurs de violations et d’assurer une surveillance continue des progrès. En raison de l’importance du recrutement et de l’utilisation des enfants, la liste devrait comprendre toutes les situations où cette pratique a lieu, pas seulement celles qui figurent à l’ordre du jour de Conseil.Le Conseil devrait également demander au Secrétaire général de présenter une nouvelle liste, incluant les parties qui commettent des violations particulièrement graves telles qu’indiquées dans son rapport 2003. Mais avant tout, il faudrait que l’information reçue par le Conseil serve d’outil pour l’action, qu’il s’agisse d’appels au respect des normes prescrites, de la condamnation des violations ou de l’application des mesures ciblées. Afin de mettre fin à l’impunité, il est important que le Conseil de sécurité prenne des mesures concrètes en cas de violations persistantes. Les missions d’établissement des faits dépêchées par le Conseil de sécurité devraient inclure dans leur programme de travail une liste de points précis à vérifier s’agissant du non-respect éventuel des normes.

Organisations de l’ONU présentes sur le terrain. Les missions de maintien de la paix de l’ONU et les équipes de pays sont présentes et actives dans pratiquement tous les pays et régions touchés par un conflit. Leur présence, leur savoir-faire et leurs activités en cours offrent un cadre unique aux activités de plaidoyer, de surveillance et de communication, qui font partie des fonctions de base non seulement des conseillers dans le domaine de la protection des enfants mais aussi des spécialistes des droits de l’homme et des observateurs militaires dans les missions de maintien de la paix. Dans le cas des équipes de pays, ces fonctions incombent plus particulièrement au Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), au Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, au Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme et au Bureau de la coordination des affaires humanitaires, l’UNICEF assumant une responsabilité et un rôle particuliers en tant que chef de file des organismes qui œuvrent dans l’intérêt des enfants. À cette fin, les capacités des missions sur le terrain en la matière doivent être renforcés.

Les membres des missions de paix et ceux des équipes de pays des Nations Unies, notamment l’UNICEF, devraient mettre au point un cadre de collaboration fondé sur la complémentarité afin de s’acquitter de leurs rôles respectifs dans les pays où opèrent ces missions. Afin de faciliter ces activités, la protection des enfants devrait figurer dans le mandat de toutes les missions de paix.

Le personnel des missions de l’ONU devrait s’efforcer de renforcer les réseaux locaux et les capacités en vue de mieux protéger les enfants. Les chefs de missions devraient prendre des mesures concrètes pour veiller à ce que l’on fasse état de la protection des enfants dans les rapports de pays, comme le Conseil de sécurité le demande dans sa résolution 1460 (2003). Le personnel du système des Nations Unies sur le terrain doit engager des initiatives et prendre des mesures afin de donner suite aux résolutions du Conseil de sécurité et aux engagements pris par les parties et devrait suivre une formation sur les droits des enfants. Les manuels opérationnels devraient comprendre des sections consacrées à la protection et à la surveillance des enfants.

Photo ONU
Système de protection des droits de l’homme de l’ONU. Ce système de protection des droits de l’homme constitue un instrument de suivi et d’information important qui pourrait être utilisé de façon plus systématique pour mieux rendre compte des questions relatives à la protection des enfants. Les rapporteurs spéciaux devraient faire état des violations patentes des droits de l’enfant dans chacun des rapports consacrés à des pays en guerre.Il est important qu’ils s’appuient sur les textes et les normes en vigueur pour plaider en faveur de la protection des droits de l’enfant. Le Comité des droits de l’enfant devrait mettre en avant les activités de surveillance et l’obligation de rendre des comptes lors de l’établissement des rapports de pays et des bilans. La Commission des droits de l’homme devrait encourager les activités de mobilisation et exiger un meilleur respect de l’obligation de rendre des comptes dans le cadre des différents mécanismes d’enquête, à l’occasion de ses délibérations annuelles et au moyen de ses résolutions.Cour pénale internationale (CPI). La création de la Cour pénale internationale est importante tant du point de vue de la dissuasion que de celui des poursuites possibles. Il convient de s’employer activement à faire connaître le rôle dissuasif de la Cour au moyen d’opérations de promotion et d’information. Il y a lieu de prendre des mesures concrètes pour veiller à ce que les auteurs de crimes de guerre à l’encontre d’enfants soient traduits en justice le plus tôt possible.Bureau du Représentant spécial du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés. Mécanisme de suivi et de communication de l’information qui comprend les fonctions suivantes : mener des consultations avec toutes les parties prenantes en vue de créer un mécanisme approprié; faire une large part aux activités de suivi dans les rapports annuels sur les enfants et les conflits armés présentés au Conseil de sécurité, à l’Assemblée générale et à la Commission des droits de l’homme; surveiller l’application des résolutions et des engagements du Conseil de sécurité et s’attacher à y donner suite, notamment dans le cadre des visites sur le terrain; faire un travail de sensibilisation afin de mieux faire connaître les textes existants; et s’employer à généraliser les activités de protection et de réinsertion des enfants touchés par la guerre auprès des principaux mécanismes et institutions, en vue de les inscrire dans la durée.Conformément à la demande du Conseil de sécurité, les activités décrites plus haut ont été volontairement limitées au système des Nations Unies. Un mécanisme de surveillance efficace et coordonné passe obligatoirement par la participation d’autres acteurs majeurs. Le rôle et l’apport des gouvernements, des organisations régionales, des organisations non gouvernementales et des différentes entités de la société civile entreront pour beaucoup dans le succès de l’entreprise. Un mécanisme de surveillance efficace, de nature à déboucher sur des mesures pratiques, est au cœur de la phase de mise en oeuvre. Les propositions doivent servir de base à des consultations plus larges entre les différentes parties prenantes. En particulier, il est crucial d’établir un cadre de coordination propre à faciliter la circulation, l’intégration et la communication de l’information qui aura été réunie.

















Biographie
Olara A. Otunnu est représentant spécial du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés. Il a été représentant permanent de l’Ouganda auprès de l’ONU de 1980 à 1985 et ministre des Affaires étrangères de 1985 à 1986. Il a été président de l’Académie mondiale pour la paix de 1990 à 1997

http://www.un.org/french/pubs/chronique/2004/numero1/0104p69.asp

     ...



Enjeux mondiaux - Gouvernance - Droits et protection des enfants - Sur le terrain - Les enfants de la guerre : ce qu'il faut savoir
Les enfants de la guerre : ce qu'il faut savoir

Une guerre d’un nouveau genre
Les victimes les plus vulnérables de la guerre
Rompre le cycle de la guerre



«
 Un garçon a tenté de fuir, mais il a été rattrapé. [...] Ils lui ont lié les mains puis nous ont obligés — les autres nouveaux prisonniers — à le tuer à coups de bâton. [...] Quand j’ai refusé, ils nous ont menacés avec leurs fusils. [...] Après l’avoir tué, nous avons été forcés de nous couvrir les bras de son sang. [...] Ils nous ont dit que c’était pour nous empêcher de craindre la mort et de tenter de nous enfuir. [...] Il m’arrive encore de rêver au garçon de mon village que j’ai tué. »
















Susan, 16 ans, enlevée par la Lord’s Resistance Army, Ouganda 
 
Ce récit est véridique. De tels exemples abondent, pas seulement dans les champs de la mort du continent africain, mais aussi en Asie, en Amérique latine et en Europe, parmi les enfants soldats, réfugiés, victimes de mines terrestres, orphelins, perdus, traumatisés : les enfants de la guerre. Ils résultent de l’effondrement complet des structures sociales, du bouleversement des valeurs et des normes de même que de la brutalité et du cynisme effroyables d’adultes devenus bourreaux. De tels récits n’ont rien de nouveau. Il y a des siècles que l’on déchaîne la terreur, que l’on victimise les civils, que l’on attise les haines ethniques et que l’on recourt même aux enfants soldats. Ce qui est nouveau c’est l’ampleur de ce type de conflit
Une guerre d’un nouveau genre

Depuis quelques années, les guerres sont internes dans la très grande majorité des cas. Sur les 50 conflits qui font rage
dans le monde, seulement une demi-douzaine opposent des États souverains. Les origines des guerres — pauvreté, oppression, rivalité pour la possession des ressources — sont les mêmes. Mais de nouveaux facteurs tels la mondialisation, la dégradation de l’environnement et l’évolution rapide de la technologie, sont sources de tensions dans de nombreuses sociétés. De lointaines rivalités ethniques resurgissent au moment où la facilité avec laquelle on peut obtenir des armes légères crée une culture de la violence et alimente les conflits.Il en résulte un type particulièrement féroce de guerre civile qui déchire les sociétés et retarde le cours du développement d’au moins une génération. Nulle coïncidence si ce phénomène frappe certains des pays les plus pauvres et les plus marginalisés de la planète. Ni s’il touche tous les membres de la société.

En un peu moins d’un siècle, la proportion des victimes civiles dans les zones de conflit a bondi de 5 p. 100 à 90 p. 100 — et plus de la moitié de ces victimes sont des enfants.


























Les victimes les plus vulnérables de la guerreLa guerre moderne frappe particulièrement les enfants. Elle menace leur corps en pleine croissance, leur développement social et intellectuel et leur état de santé psychologique :







  • Le manque de nourriture et de fournitures médicales, d’eau potable et d’installations sanitaires crée un terreau fertile pour la maladie, en particulier dans les camps de réfugiés. Les enfants sont généralement les premiers à succomber aux pires tueurs — malnutrition, choléra, infections respiratoires et diarrhée.

  • Les cauchemars assaillent souventles enfatns qui, comme cette petite fille de Sarajevo en Bosnie, ont connu leshorreurs de la guerre.






    Les écoles, les dispensaires et les hôpitaux, les récoltes, les marchés de village et d’autres équipements collectifs sont des cibles privilégiées.La disparition de repères familiers et la perturbation de la vie quotidienne dans le chaos et l’incertitude des conflits provoquent une profonde détresse chez les enfants.

  • Qu’ils soient les victimes d’attaques contre leurs communautés, enfants soldats ou réfugiés, les enfants sont les témoins et les auteurs d’atrocités en nombres sans précédent. Or, ces expériences les marquent profondément sur le plan psychologique.

  • Les enfants laissés seuls ou sans surveillance sont des proies faciles pour les prédateurs adultes en temps de guerre. Le risque de mort ou de blessure est beaucoup plus élevé pour les enfants soldats. Par ailleurs, la violence sexuelle, en particulier à l’endroit des femmes et des jeunes filles, est de plus en plus répandue. Elle les expose non seulement à des grossesses non désirées et à des maladies transmises sexuellement comme le sida, mais aussi à de graves conséquences psychologiques et à l’ostracisme.

  • Les factions belligérantes ont recours aux médias pour semer la méfiance et l’hostilité dans la population. Les enfants influençables sont souvent déroutés par des messages condamnant leurs amis et voisins. Sous leur influence, bon nombre d’entre eux deviennent insensibles et méfiants. Aussi horribles et tragiques que soient ces situations pour les individus et les familles, elles sont encore plus coûteuses pour la société à long terme. Un enfant élevé dans la violence apprend à être violent. Un enfant élevé dans la haine apprend à haïr. Un enfant brutalisé et insensibilisé par les sévices et les preuves porte en lui des germes dont nul ne sait s’ils peuvent être déracinés.

Rompre le cycle de la guerreÀ mesure que ces tendances s’accéléraient et s’accentuaient au cours des années 90, la réaction mondiale prenait de l’ampleur aussi. En 1996, Graça Machel, épouse de l’ancien président sud-africain Nelson Mandela, qui a assumé un rôle de premier plan dans la protection des enfants touchés par la guerre, a publié un rapport marquant intitulé The Impact of Armed Conflict on Children (Conséquences des conflits armés sur les enfants) qui a galvanisé l’opinion internationale. Le secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, a nommé Olara Otunnu représentant spécial pour les enfants et les conflits armés. M. Otunnu s’est employé à mobiliser les gouvernements, les organisations humanitaires et les mouvements d’opposition dans la lutte pour mettre un terme au recrutement d’enfants soldats et améliorer la situation des jeunes victimes de la guerre. Les nouveaux accords internationaux qui ont été signés ou rédigés viennent renforcer la Déclaration universelle des droits de la personne, la Convention relative aux droits de l’enfant et les conventions de Genève sur la protection des civils en temps de guerre, notamment :



  • un projet de Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l’enfant, qui fixe à 18 ans l’âge minimum pour le recrutement tant par les armées que par les groupes d’opposition;
  • la convention relative aux pires formes d’exploitation du travail des enfants, qui couvre le service militaire, adoptée par l'Organisation internationale du travail;
  • le Tribunal pénal international, qui considère comme des crimes de guerre le recrutement d’enfants de moins de 15 ans, les attaques contre des hôpitaux et des écoles, l’exploitation sexuelle et la violence;
  • la résolution 1261 du Conseil de sécurité, qui précise que les intérêts des enfants doivent être pris en compte dans le processus de paix, réclame que l’on mette fin au recrutement d’enfants et que l’on démobilise les enfants soldats et exige que le personnel engagé dans des opérations de paix reçoive une formation relative aux enfants.
Le fait de rendre ces conventions et accords exécutoires contribuera grandement à atténuer les pires effets des guerres sur les enfants. Entre-temps, les enfants jouent un rôle de plus en plus déterminant dans la préservation de l’unité de leurs communautés et dans l’édification de la paix.

Étant donné qu’ils représentent une proportion grandissante de la population dans les pays touchés par la guerre, les enfants ont souvent la charge de leurs cadets orphelins, s’occupent des récoltes, gagnent un revenu et travaillent en collaboration avec des organisations comme l'Agence canadienne de développement international et ses partenaires à dispenser des secours d’urgence et à guérir et reconstruire leurs communautés.

Par ailleurs, les enfants jouent un rôle inattendu dans les efforts de paix déployés par les adultes. Même dans les conflits les plus virulents, les soldats — dont la plupart sont eux-mêmes des parents — ont accepté de suspendre les opérations militaires pour permettre l’immunisation des enfants ou l’acheminement de secours d’urgence. Nombreux sont ceux qui croient à la possibilité d’étendre ces « zones de tranquillité ». En définitive, le chemin le plus sûr vers la paix passe peut-être par le souhait de tous les parents de bâtir un monde meilleur pour leurs enfants.







http://www.acdi-cida.gc.ca/CIDAWEB/acdicida.nsf/Fr/EMA-218112415-MBX


     ...

...Pour tout les enfants du Monde... Z5


Last edited by Lolane on Fri 8 May - 10:13 (2009); edited 7 times in total
Back to top
Guest
Guest

Offline




PostPosted: Thu 7 May - 07:26 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

j'ai pas de mots.... triste

Back to top
Ballad
Guest

Offline




PostPosted: Thu 7 May - 09:36 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

Belle saloperie ça encore...

Back to top
Violette
Guest

Offline




PostPosted: Thu 7 May - 18:43 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

tout est dit.... l'enfance qui devrait etre un des meilleurs moments de la vie d'un homm est ici bafouée, saccagée. comme ils ont l'air triste ces petits soldats

Back to top
Ballad
Guest

Offline




PostPosted: Thu 7 May - 20:54 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

J'ai eu l'occasion de faire un voyage au Soudan il y a quelques années avec une asso, j'ai rencontré des enfants dans ce cas... c'est très dur parce que dès le plus jeune âge il y a des gens pour leur dire que c'est bien et ils le croient parce qu'ils n'ont rien d'autre pour les retenir. Des familles souvent trop démunies pour les envoyer à l'école... ce sont les enfants qui rapportent l'argent à la maison... pour eux c'est un moyen comme un autre, ils n'ont pas la notion du danger...  triste

Back to top
Violette
Guest

Offline




PostPosted: Thu 7 May - 21:12 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

je n'aime pas qu'on fasse souffrir les enfants  triste

Back to top
Guest
Guest

Offline




PostPosted: Thu 7 May - 21:59 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

les enfants sont les jouets des dirigeants dans ces guerres là
ils les utilisent et en font des martyres triste


Back to top
Theo_caramel
Guest

Offline




PostPosted: Fri 8 May - 09:56 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

v2 v2 v2 v2 v2

Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Fri 8 May - 18:55 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

m'enfin, une fois encore je vais être très con, que faire quand un enfant de 8 ans armé d'un AK47 te pointe en vue de te tirer comme un lapin ?

K2


Back to top
Violette
Guest

Offline




PostPosted: Fri 8 May - 21:38 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

tu limites les dégats .....

Back to top
Lolane
Guest

Offline




PostPosted: Sat 9 May - 01:33 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

triste ...Dommages collatéraux...

Back to top
Guest
Guest

Offline




PostPosted: Sat 9 May - 07:29 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

cent.dix wrote:
m'enfin, une fois encore je vais être très con, que faire quand un enfant de 8 ans armé d'un AK47 te pointe en vue de te tirer comme un lapin ?
K2

tu sauves ta vie.. en faisant en ton ame et conscience.... triste

Back to top
Lolane
Guest

Offline




PostPosted: Sat 9 May - 12:15 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

...Faut il se demander si le ti gamin en face à encore une Ame ???...
Sa résurrection ou son soulagement ne serait il pas qu'un soi disant con tire le premier ???


Back to top
Lolane
Guest

Offline




PostPosted: Wed 13 May - 20:31 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

... Z5
     Clip déposé à sa demande par ma fille Mélody, 14 ans...
     ...

     Dédicace à Mélody ...Merci ma fille... Z5
    


Back to top
Violette
Guest

Offline




PostPosted: Wed 13 May - 21:12 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

Okay  Melody

Back to top
Guest
Guest

Offline




PostPosted: Wed 13 May - 22:33 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

Okay  bravo

Back to top
Lolane
Guest

Offline




PostPosted: Thu 25 Jun - 14:39 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

Les enfants de la Guerre ! suite...

   ...


   Elle à l'age de ma fille...

   ...

   sans commentaires...

  


   A quand cette vision des choses...?
   ...

   Enfants de la Guerre et de nos Enfers...
De nos larmes qu'avaient vous à en faire...
Que nos cris puissent vous satisfairent...
Si de là où vous êtes rien ne les interfères...
Enfants...notre avenir ma foi bien meurtri...
Enfants...notre devenir plutôt conscrit...
Enfants...création de l'univers...
Les genoux je déposent à terre...
Vers vous j'en appele à la lumière...
Pour vous je resterais entière...

  


Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Thu 25 Jun - 21:57 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

Difficile sujet, ces mêmes enfants vendus pour une bouchée de pain ou mieux, extirpés de leurs familles. Éduqués à commettre des actes terroristes, sous le chantage et les pressions de tortures...que faire pour enrayer ce phénomène grandissant ? Va éduquer de jeunes enfants qui n'ont connu que la guerre, les meurtres, les actes terroristes !

Pour ma part, je dois être décalé, mais en face de moi, je ne vois pas un enfant, je vois un tit homme armé d'un AK-40, prêt à faire feu, sans l'ombre d'un doute, sans ne sourcillier d'un cil.

Oui ce sont des victimes, mais les décisionnaires politiques et religieux, prônent ces états de fait, même voir, s'en gargarisent.

Je me souviens, jadis, en Syrie, lors des semblants de barrières frontières, si ta lampe de plafonnier n'était pas allumée, ces mêmes enfants tiraient vers le parebrise, pareil en Lybie...

Alors l'Iraq, Pakhistan, Iran, Afghanistan ou Liban, ne font pas entorses à cette règle, tous les moyens sont bons pour déstabiliser, à n'importe quel prix.

Il est vrai que sur nos territoires démocratiques, ces questions sont vues de très loin, pour beaucoup, elles n'existent pas...Ce n'est pas un mal, à force de s'occuper d'autres choses que la guerre, nous allons bien finir par être en paix...(sic)

un grain de sable


Back to top
Lolane
Guest

Offline




PostPosted: Fri 26 Jun - 09:26 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

C'est en effet navrant que notre Socièté se voile la face...Nous sommes l'un des plus " Grand " Pays
de pars son Administration Sociale et Politique, et le seul but de la populasse est de critiquer !!!
Pendant ce temps des Enfants font la Guerre...et d'autres meurent de faim...


Back to top
SandLover
Guest

Offline




PostPosted: Fri 26 Jun - 12:51 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

Je sais que je vais sortir du sujet, mais j'ai envie d'intervenir
car j'ai été en treillis de la seconde à la math spé,

dans un lycée militaire où m'avait envoyé mon gentil (*) caractère.

J'ai donc appris à me servir des jolis outils que manient ces enfants, à un âge comparable,
et des sports de combat en général.

Moi, ça m'a fait le plus grand bien, fait prendre conscience des conséquences possibles de mes actes.
De même, pour la discipline de l'armée ...

Cela dit, rien à voir avec les enfants soldats.

(*) je veux dire mon épouvantable caractère de l'époque, bien sûr.


Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Fri 26 Jun - 19:56 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

A la différence près et non des moindres, Belle Sand, l'endoctrinement ne fut pas le même. Casser du capitaliste, du tit porteur, madame monsieur tout le monde et évoluer en un milieu militaire pour différentes raisons de comportement social. Un gamin en France va apprendre le maniement des armes, des arts de combats, mais sincèrement, il reste en un pays démocratique, bien qu'il n'en ait pas nécessairement conscience, la France est un pays en paix.

L'enfant soldat d'Iraq, lui, endoctriné pour tuer, torturé physiquement, mentalement, grandit dans la haine du monde capitaliste.

un grain de sable


Last edited by cent.dix on Sat 27 Jun - 06:34 (2009); edited 1 time in total
Back to top
Violette
Guest

Offline




PostPosted: Fri 26 Jun - 21:08 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

Confus

Back to top
Lolane
Guest

Offline




PostPosted: Sat 27 Jun - 03:50 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

Confus  Ma pensée rejoint celle de cent...! Ces enfants sont conditionnés pour tuer et mourrir... triste

Back to top
SandLover
Guest

Offline




PostPosted: Sat 27 Jun - 07:08 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

C'est bien ce que je disais moi-même.
Le problème ne sont ni les armes, ni de savoir s'en servir et d'en connaitre les conséquences (tuer, mourir).

Dans la seconde phrase de Lolane, le mot "conditionnement" est essentiel
et me fait penser à tous les abus sur les enfants.


Back to top
Achille78
Guest

Offline




PostPosted: Sat 27 Jun - 15:42 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

Tres difficile de juger d'une situation suivant le contexte ou on se trouve, je dirais que suivant les criteres
"universels" c'est inadmissible, mais suivant des criteres locaux, et il faut faire l'effort de le faire, tout peut etre envisageable celà ne veut pas dire que c'est normal, mais que simplement, que tout localement est à cette mesure
il ne s'agit pas de generation spontanée mais d'organisation mafieuse, la monaie d'echange, etant la securité, la nouriture, l'appat du gain ou tout simplement la survie.
Nous pourrons asser notre temps à nous lamenter sur le sort de ces enfants et chercher une solution, en aval ellene servira à rien c'est en amont qu'il faut regarder, et là  il s'agit bien du contexte local qu'il faut changer.
Réeduquer un drogué dans un labo de narco, reviendrait au meme...


Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Sat 27 Jun - 16:52 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

diantre, nous sommes d'accords ! rire

Back to top
Lolane
Guest

Offline




PostPosted: Sat 27 Jun - 17:33 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

 !! Superbe définition !! Compréhension absolue...

Last edited by Lolane on Sun 5 Jul - 10:28 (2009); edited 2 times in total
Back to top
Guest
Guest

Offline




PostPosted: Sat 4 Jul - 21:57 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

j'aurais tellement de choses a dire.. mais je n'ai pas la autant facilité a exprimer ce que je veux dire que vous ben oui quoi ?

Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Sun 5 Jul - 07:44 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

rire heureusement Belle IW !

Back to top
Guest
Guest

Offline




PostPosted: Sun 5 Jul - 08:12 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

heu... ça veut dire quoi ? ben oui quoi ?

Back to top
Violette
Guest

Offline




PostPosted: Sun 5 Jul - 10:58 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

t'inquietes pas iw, moi c est pareil que toi : je suis une brune blonde horreur !! 

Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Mon 13 Jul - 20:56 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

Heu ne veut rien dire ! rire

Back to top
Violette
Guest

Offline




PostPosted: Mon 13 Jul - 21:07 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

si, dit !!!

Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Mon 13 Jul - 21:10 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

Cela doit faire référence à une dérive du langage qui signifierait j'hésite ! rire

Back to top
Violette
Guest

Offline




PostPosted: Mon 13 Jul - 21:16 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

t'as peur hein 


Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Mon 13 Jul - 21:33 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

rire peur ? Mais pour avoir peur, il faut être dôté d'une conscience ! Ce n'est pas mon cas, rien ne m'atteind proprement dit, donc, je ne puis avoir de conscience sur des événements qui ne m'atteignent point ! l'air de rien

Back to top
Violette
Guest

Offline




PostPosted: Mon 13 Jul - 21:34 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

rien ne t'atteint ?
tu en as de la chance toi...


Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Mon 13 Jul - 21:39 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

Je ne pense pas que ce soit une chance, ce qui indiquerait une notion de hasard, non, je pense au contraire que c'est une tare ! Rire

Back to top
Violette
Guest

Offline




PostPosted: Mon 13 Jul - 21:46 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

tu es un robot c est normal

Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Mon 13 Jul - 21:51 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

rire non, c'est K 2 le Bot, moi, je suis constitué de chair et de sang ! rire

Back to top
Violette
Guest

Offline




PostPosted: Mon 13 Jul - 21:53 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

je ne crois pas que rien ne t'atteigne ce n'est pas possible
sinon tu ne serais pas humain


Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Mon 13 Jul - 22:01 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

rire si mon bras dirige ma main qui saisit une fourchette qui elle atteind ma bouche, chargée d'aliments, ainsi je me nourris ! mdrrr

Back to top
Violette
Guest

Offline




PostPosted: Tue 14 Jul - 10:07 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

ne détourne pas le sujet, tu veux bien
Fouet


Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Tue 14 Jul - 18:05 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

rire, non, rien ne m'atteind, en fait quand je suis devant une situation terrible, je m'isole en mon esprit, je vois bien par mes yeux, mais cela n'atteind pas mon affectif ou mon émotivité.

J'ai toujours bougé énormément pendant mes périodes de sommeil et en effet je dérange ma partenaire, mais pas parce que j'ai des cauchemars, mais bien parce que je bouge sans cesse.

Tu vois, je réponds ! Na ! rire


Back to top
Violette
Guest

Offline




PostPosted: Tue 14 Jul - 18:13 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

j'en ai un comme cela dans mon lit
Mme 110, je vous plains MDR


Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Tue 14 Jul - 18:30 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

rire dame 110 a tout compris ! Elle me vire de la chambre ! En fait c'est moi qui doit être plaind ! l'air de rien

Back to top
Violette
Guest

Offline




PostPosted: Tue 14 Jul - 18:38 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

ben moi je virais aussi mais bon maintenant c est moi qui part vu que je tombe dans les bras de Moprhée plus facilement.

Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Thu 16 Jul - 17:33 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

rire tite nature, va ! l'air de rien

Back to top
Violette
Guest

Offline




PostPosted: Thu 16 Jul - 17:48 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

nous sommes normales nous

Back to top
cent.dix
Guest

Offline




PostPosted: Thu 16 Jul - 23:21 (2009)    Post subject: Les Enfants de la Guerre... Reply with quote

saperlipopette, serais-je anormal ? l'air de rien

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Le.Nautile - Partage des Savoirs Forum Index -> SALLE DE PILOTAGE LE.NAUTILE "VAISSEAU du PARTAGE et de la CONVIVIALITÉ" -> INTERNATIONAL -> Droit All times are GMT + 2 Hours
Goto page: 1, 2  >
Page 1 of 2

 
Jump to:  

Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation

Template SG-1 by Dav.bo
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

... ga(‘set’, ‘&uid’, {}); // Définir l'ID utilisateur partir du paramètre user_id de l'utilisateur connecté. ... http://localhost:8080 https://myproductionurl.www.forum-le-nautile.com (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){ (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o), m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m) })(window,document,'script','https://www.google-analytics.com/analytics.js','ga'); ga('create', 'UA-51495022-1', 'auto'); ga('require', 'GTM-WGNFT9W'); ga('send', 'pageview');